Show Less
Restricted access

Repenser les stratégies nucléaires

Continuités et ruptures. Un hommage à Lucien Poirier

Series:

Edited By Thomas Meszaros

Cet ouvrage a pour objectif d’enrichir la connaissance dans un domaine particulier des relations internationales et stratégiques : les stratégies nucléaires. Pour contribuer à cette connaissance, il réunit les contributions de jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, issus d'horizons différents, qui invitent à repenser les trajectoires historiques et intellectuelles des stratégies et des armes nucléaires dans les relations internationales. Ce volume interroge la période des origines, celle des premières pensées sur le sujet, en particulier celle de Lucien Poirier, à qui cet ouvrage rend hommage. Ce retour aux sources de la pensée stratégique nucléaire, à l’époque de la guerre froide, permet d’envisager les continuités et les ruptures à l’œuvre depuis, dans les relations internationales post-guerre froide, notamment sur les questions liées à la diffusion et à la virtualisation de l’arme nucléaire ainsi qu’au désarmement nucléaire.

Ce livre, en proposant une réflexion originale et fondamentale sur la place des armes nucléaires dans les théories des relations internationales, invite aussi à ouvrir un débat constructif sur leurs trajectoires passées, présentes et à venir dans les relations internationales proprement dites.

Show Summary Details
Restricted access

Les postures d’États européens face au processus de désarmement nucléaire dans le cadre de l’initiative humanitaire sur les armes nucléaires (Jean-Marie Collin)

Extract

Les postures d’États européens face au processus de désarmement nucléaire dans le cadre de l’initiative humanitaire sur les armes nucléaires

Jean-Marie Collin

L’Europe est depuis le milieu du XIXe siècle au cœur de l’histoire de l’atome. Alors que Marie Curie est récompensée en 1903 par le prix Nobel de physique pour ses travaux portant sur la radioactivité  ; l’Autrichienne, Bertha von Suttner1, pacifiste et féministe (prix Nobel de la paix en 1905), décrira dans son livre Les hautes pensées de l’Humanité (1911)2 l’annonce d’un second conflit mondial, mais surtout imagine également la capacité des scientifiques et des militaires à concevoir une arme atomique. Très au fait de l’actualité scientifique, elle voyait ainsi dans le radium, un potentiel de destruction tel qu’il pourrait mener à l’anéantissement total…

Quelques années plus tard, en mai 1939, F. Joliot déposa trois brevets secrets, alors qu’un nouveau conflit mondial couve, dont l’un avait trait au «  perfectionnement des charges explosives  »3. Puis ce sera l’emballement. Les physiciens L. Szilárd et A. Einstein alertent le président des États-Unis F. Roosevelt des risques de la production par l’Allemagne d’une arme capable de libérer une énergie des plus destructrices. Le projet Manhattan est lancé (1942) pour la production d’arme nucléaire, dont la destination aurait dû être le cœur de l’Europe. La guerre sur ce continent est terminée quand les armes←189 | 190→ seront...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.