Show Less
Restricted access

Repenser les stratégies nucléaires

Continuités et ruptures. Un hommage à Lucien Poirier

Series:

Edited By Thomas Meszaros

Cet ouvrage a pour objectif d’enrichir la connaissance dans un domaine particulier des relations internationales et stratégiques : les stratégies nucléaires. Pour contribuer à cette connaissance, il réunit les contributions de jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, issus d'horizons différents, qui invitent à repenser les trajectoires historiques et intellectuelles des stratégies et des armes nucléaires dans les relations internationales. Ce volume interroge la période des origines, celle des premières pensées sur le sujet, en particulier celle de Lucien Poirier, à qui cet ouvrage rend hommage. Ce retour aux sources de la pensée stratégique nucléaire, à l’époque de la guerre froide, permet d’envisager les continuités et les ruptures à l’œuvre depuis, dans les relations internationales post-guerre froide, notamment sur les questions liées à la diffusion et à la virtualisation de l’arme nucléaire ainsi qu’au désarmement nucléaire.

Ce livre, en proposant une réflexion originale et fondamentale sur la place des armes nucléaires dans les théories des relations internationales, invite aussi à ouvrir un débat constructif sur leurs trajectoires passées, présentes et à venir dans les relations internationales proprement dites.

Show Summary Details
Restricted access

La France « fait la course en tête pour les technologies de dissuasion » (Patrice Bouveret)

Extract

La France « fait la course en tête pour les technologies de dissuasion »

Patrice Bouveret

L’Observatoire des armements est un centre d’expertise indépendant créé à Lyon, en 1984, pour contribuer à développer au sein de la société française un débat sur la place et le rôle de l’outil militaire dans la société. Dans ce cadre, il a réalisé différentes études sur l’arme nucléaire1 et a joué un rôle de lanceur d’alerte notamment à propos des essais nucléaires et de leurs conséquences sanitaires et environnementales pour les populations d’Algérie et de Polynésie française, ainsi que pour les employés civils et les personnels militaires qui ont participé aux 210 explosions nucléaires que la France a effectuées entre 1960 et 19962.

La France se présente toujours comme ayant une posture exemplaire en matière de désarmement3, expliquant que depuis le milieu des années 1990, elle a divisé par deux le nombre de ses têtes nucléaires, arrêté la production de matière fissile à usage militaire et déconstruit ses usines  ; mis fin aux essais nucléaires et démantelé le site d’essais en Polynésie  ; signé les traités de maîtrise des armements et de lutte contre la prolifération (Traité de non-prolifération (TNP), Traité d’interdiction complet des essais nucléaires (TICE)… Elle affirme également remplir toutes les conditions et se soumettre aux contr...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.