Show Less
Restricted access

Repenser les stratégies nucléaires

Continuités et ruptures. Un hommage à Lucien Poirier

Series:

Edited By Thomas Meszaros

Cet ouvrage a pour objectif d’enrichir la connaissance dans un domaine particulier des relations internationales et stratégiques : les stratégies nucléaires. Pour contribuer à cette connaissance, il réunit les contributions de jeunes chercheurs et chercheurs confirmés, issus d'horizons différents, qui invitent à repenser les trajectoires historiques et intellectuelles des stratégies et des armes nucléaires dans les relations internationales. Ce volume interroge la période des origines, celle des premières pensées sur le sujet, en particulier celle de Lucien Poirier, à qui cet ouvrage rend hommage. Ce retour aux sources de la pensée stratégique nucléaire, à l’époque de la guerre froide, permet d’envisager les continuités et les ruptures à l’œuvre depuis, dans les relations internationales post-guerre froide, notamment sur les questions liées à la diffusion et à la virtualisation de l’arme nucléaire ainsi qu’au désarmement nucléaire.

Ce livre, en proposant une réflexion originale et fondamentale sur la place des armes nucléaires dans les théories des relations internationales, invite aussi à ouvrir un débat constructif sur leurs trajectoires passées, présentes et à venir dans les relations internationales proprement dites.

Show Summary Details
Restricted access

Le genre du nucléaire. Aux origines épistémologiques d’une divergence politique entre réalistes et féministes (Lydie Thollot)

Extract

Le genre du nucléaire

Aux origines épistémologiques d’une divergence politique entre réalistes et féministes

Lydie Thollot

Les études de genre ont rapidement su mettre en exergue la façon dont notre langage, notre façon de penser et de problématiser les choses, n’échappent pas à la «  marque du genre  ». La tradition féministe matérialiste française, sous la plume entre autres de Colette Guillaumin, puis de Monique Wittig, et dont Judith Butler se fait également écho, nous enseigne que la division sexuelle du travail, sur la base de laquelle les sociétés patriarcales se construisent, consacre les bases d’une réalité matérielle à partir de laquelle les mots et les choses prennent sens1. Les identités sont enclavées dans des normes de genre, les perceptions sont culturellement biaisées et les interprétations de la réalité matérielle fondamentalement orientées selon un rapport de pouvoir historique particulier. En ce sens, comme le dit Cynthia Weber, «  rien n’échappe au genre  »2, pas même le discours nucléaire.

Lors de l’explosion des premières bombes atomiques indiennes, certains spécialistes affirment que le pays avait perdu sa virginité3. Et à ce sujet, le leader nationaliste indien Balasaheb Thaskeray affirme en mai 1998 «  nous devions prouver que nous ne sommes pas eunuques  » [notre traduction]4.←429 | 430→ Parallèlement, il était possible de trouver dans la presse indienne des caricatures qui représentaient...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.