Show Less
Restricted access

Discours et système

Théorie systémique du discours et Analyse des représentations

Series:

Albin Wagener

Souvent définis comme des productions complexes, à la fois langagières et socialement situées, les discours ont fait l’objet de nombreuses études et courants de recherche. Cependant, malgré cette complexité inhérente, la théorie et l’analyse de discours n’ont jamais été abordées sous l’angle de la systémique et de ses nombreuses possibilités conceptuelles et méthodologiques. En abordant de manière critique et épistémologique plusieurs approches de théorisation du discours et d’analyse du discours, en croisant références francophones et anglophones, cet ouvrage s’efforce de tisser une théorie systémique du discours qui implique elle-même une analyse du même acabit. En appuyant ce travail sur des exemples de travaux appliqués à des corpus numériques, l’auteur explore également la manière dont théorie et analyse systémiques du discours sont à même de pouvoir explorer la mécanique des discriminations et leurs implications du point de vue de l’organisation politique des sociétés. En replaçant le discours comme écosystème, ce volume propose une approche qui s’efforce de marier lexicométrie, sémantique argumentative, approche pragmatique et finalité sociolinguistique.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction : les discours comme destination

Extract

Introduction :les discours comme destination

Il convient de le préciser d’emblée : les discours comme objet d’étude scientifique ne sont pas apparus d’emblée dans notre parcours de chercheur. Au cours de nos précédents travaux, ceux-ci ont surtout été évoqués à travers la théorie des actes de langage (Austin 1962, Searle 1969), ou à travers la pragmalinguistique (Bange 1992) et l’analyse conversationnelle (Kerbrat-Orecchioni 1996). Nous ne l’avions pas immédiatement appréhendé comme un objet d’étude à part entière, mais plutôt comme une donnée qui revenait irrémédiablement dans les travaux que nous comptions mener à propos de la portée culturelle et identitaire des interactions. Ainsi, nos premiers travaux de recherche avaient d’abord pour objet de permettre un croisement entre systémique, pragmatique des interactions et analyse des conversations, le tout dans une perspective d’étude interculturelle (Wagener 2008). Ces travaux, que nous observons aujourd’hui avec une saine distance critique, peuvent paraître par certains aspects relativement protéiformes, tant ils tendent à embrasser des concepts relativement éloignés les uns des autres et à les rassembler sous la bannière d’une tentative de théorisation interdisciplinaire. Dans le même temps, c’est précisément cette exploration résolument interdisciplinaire de travaux réalisés en sciences du langage qui aura permis, au cours des années suivantes, d’inaugurer un travail scientifique qui se sera organisé majoritairement autour de trois axes, entre 2008 et 2016 :

‒ Un premier axe syst...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.