Show Less
Restricted access

The Gesamtkunstwerk as a Synergy of the Arts

Series:

Edited By Massimo Fusillo and Marina Grishakova

Conceived by Wagner as a way to recover the synthesis of arts at the core of Greek tragedy, the Gesamtkunstwerk played a significant role in post-Romantic and avant-garde aesthetics. It was designed to regenerate and defend the public function of art against mass culture and technology, yet at the same time depended on them in an ambivalent relationship manifested by its various realizations. The book reconceives the "total work of art" as a variation of intermediality, a practice that subverts any essentialist vision of artistic languages through complex interplay and blending of perceptions, amplified by new media and the syncretic nature of the cyberspace. The Gesamtkunstwerk can no longer be considered a Hegelian synthesis of arts or a Romantic and Wagnerian fusion of languages: it involves a synergy of different arts and media and captures the digital age’s principle of open textuality without any hierarchy and any organicist connotations. This book reveals the vitality of modern and contemporary Gesamtkunstwerk by mapping its presence in various arts and media.

Show Summary Details
Restricted access

Chapter 5 Musiques du film et réception du roman: (Yves Landerouin)

Extract

Musiques du film et réception du roman

Yves Landerouin

La présente étude se propose d’envisager de façon originale l’impact qu’un film de fiction, en tant que type particulièrement efficace de Gesamtkunstwerk, peut avoir sur la réception de l’œuvre littéraire qu’il adapte à l’écran : elle prend le parti de privilégier, plutôt que l’action des images filmiques sur le récepteur, les rôles joués par la musique dans ses rapports de fusion et de complémentarité, déjà exploités par Wagner selon les moyens de l’opéra, avec les autres codes d’une telle Gesamtkunstwerk.

Il convient d’abord d’indiquer le cadre et les postulats de mes recherches actuelles. Comme celles de bon nombre d’autres chercheurs dans nos disciplines, elles portent sur la réception de la littérature à notre époque. Par réception, j’entends moins ici les lectures qu’on fait d’une œuvre littéraire particulière que la manière dont certaines de ces lectures (surtout quand elles prennent la forme d’une autre création artistique) peuvent conditionner notre propre réception de l’œuvre, façonner l’image que nous nous en faisons. Autrement dit, et pour prendre l’exemple classique de l’adaptation cinématographique d’un grand roman, je cherche non seulement à savoir de quelle conception de l’œuvre romanesque le film témoigne mais surtout à déterminer la manière dont celui-ci oriente la représentation et l’interprétation de l’œuvre en question par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.