Show Less
Restricted access

Les langues de la médecine

Analyse comparative interlingue

Edited By Pascaline Faure

Stent, bypass, screening… : depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’anglais règne en maître sur la langue médicale. Pourtant, cela n’a pas toujours été le cas. Par exemple, nous devons à l’allemand nombre de mots relatifs aux maladies infectieuses. Le français, quant à lui, a fortement influencé le vocabulaire de l’obstétrique et de la cardiologie.
Mais quel est l’état de santé de toutes ces langues médicales aujourd’hui ? Comment le français se bat-il pour sa survie ? De quoi souffre l’espagnol ? Que fait le portugais du Brésil pour se porter comme un charme ? Quels remèdes l’italien a-t-il appliqués ? L’allemand est-il réellement moribond ?
Cet ouvrage propose une radiographie complète des principales langues médicales actuelles. Six auteurs retracent leur histoire depuis leur origine gréco-latine commune, et les examinent en regard de l’anglicisation dont elles souffrent toutes à des degrés divers.

Stent, bypass, screening… Since the end of World War II, English has reigned supreme over the language of medicine. But this has not always been the case. For example, many words relating to infectious diseases come from German. French, for its part, has also strongly influenced the vocabulary of obstetrics and cardiology.
What is the state of health of all these medical languages today? How is French fighting for its survival? What does Spanish suffer from? What does Brazilian Portuguese do to thrive? What remedies has Italian prescribed? Is German really moribund?
This book offers a thorough analysis of the main medical languages of today. Six authors trace their history from their common Greco-Latin origin and examine them in relation to the anglicization from which they all suffer to various degrees.

Show Summary Details
Restricted access

LE FRANÇAIS MÉDICAL: (Serge Quérin)

Extract

Résumé Nous abordons ici les modes de composition et de dérivation du vocabulaire médical, son recours fréquent aux anthroponymes et aux abréviations, le processus par lequel l’emploi de néologismes ou d’équivalents d’anglicismes (voire de régionalismes) est avalisé, les emprunts à l’anglais ou à d’autres langues venus combler de rares lacunes lexicales, quelques nomenclatures officielles (médicaments, anatomie, troubles mentaux) et, enfin, une certaine phraséologie et les codes propres au discours médical.

Mots-clés:  Français médical, composition, dérivation, anthroponymes, emprunts

Abstract This article focuses on how terms are composed or derived in medical French, its frequent use of anthroponyms and abbreviations, how neologisms and Anglicism equivalents (or even regionalisms) are endorsed, terms borrowed from English or other languages to address rare lexical gaps, some official nomenclatures (drugs, anatomy, mental disorders) and, lastly, a phraseology and a set of codes that are distinctive of the French medical discourse.

Keywords:  Medical French, composition, derivation, anthroponyms, borrowings

La médecine française est l’héritière d’une longue tradition. Elle a connu son âge d’or au XIXe siècle, avec des grands noms comme Claude Bernard, René Laennec et Louis Pasteur. Le vocabulaire médical français prend ses racines dans cette longue histoire, mais n’a néanmoins jamais cessé d’évoluer et de se renouveler. Ce vocabulaire connaît aussi, comme celui de la langue générale, des variations régionales, notamment en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.