Show Less
Restricted access

Vous avez dit littérature belge francophone?

Le défi de la traduction

Series:

Edited By Catherine Gravet and Katrien Lievois

La littérature belge francophone constitue un vaste corpus de textes, liés à une langue et, si pas à une « nation », du moins à une aire géographico-sociale donnée. À propos de toutes les traductions des œuvres d’auteurs belges francophones et de leurs conditions de production l’on peut s’interroger : quelles œuvres, quels auteurs sont privilégiés et pourquoi, comment les textes sont-ils traduits et pour qui, par quelles maisons d’édition les traductions sont-elles publiées ? Quelle est la réception critique et l’influence de ces traductions sur la littérature dans la culture d’accueil ? Ce volume rassemble les points de vue de seize chercheurs venus d’horizons différents sur ces traductions d’œuvres écrites par des Belges, quels que soient le genre (littéraire mais aussi sexuel), la langue d’arrivée ou l’époque, autant de facteurs qui les conditionnent.

Avec des contributions de : Catherine Gravet, Katrien Lievois, Maria Baïraktary, Thomas Barège, André Bénit, Mireille Brémond, Béatrice Costa, Juan Miguel Dothas, Marie Fortunati, Claudio Grimaldi, Stéphane Hirschi, Irena Kristeva, Rodica Lascu-Pop Sündüz Öztürk-Kasar, Maria Giovanna Petrillo, Thea Rimini, Fanny Sofronidou et Anja van de Pol-Tegge.

Show Summary Details
Restricted access

La littérature belge francophone vue par une anthologie mexicaine: Thomas Barège

THOMAS BARÈGE

Extract

Université Polytechnique Hauts-de-France

Entre 1995 et 2017, Laura López Morales, professeur à l’Universidad Nacional Autónoma de México, spécialiste de littérature francophone1, a piloté et publié quatre tomes d’une ambitieuse anthologie de littérature francophone dans la collection « Tierra firme » au Fondo de Cultura Económica, éditeur le plus prestigieux du Mexique. Cette anthologie, qui n’est pas la première anthologie élaborée par Laura López Morales2, entend présenter l’ensemble des littératures francophones mondiales en proposant, à destination du public hispanophone et pour chaque auteur sélectionné, des extraits d’œuvres traduits en espagnol, que les auteurs aient été ou non traduits auparavant dans la langue de Cervantes.

Le projet initial comptait trois volumes, publiés entre 1995 et 1997 : le premier consacré à l’Europe et qui réunit les littératures belge ←401 | 402→et suisse, le deuxième aux Amériques (Caraïbes, Guyane et Canada), le dernier au continent africain3.

À la vue de ce schéma, le lecteur français pourrait penser à la tripartition proposée par l’éditeur Belin dans un projet semblable et contemporain, puisque publié entre 1996 et 1998, à ceci près que chez Belin, la tripartition est la suivante : 1. Maghreb, 2. Amériques, 3. Afrique Noire et Océan Indien4. La trilogie de chez Belin laisse donc de côté toute la francophonie européenne, et de fait, la Belgique et la Suisse. Le découpage continental choisi par Laura López...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.