Show Less
Restricted access

L'influence (in)visible

Les partis populistes de droite radicale et la fabrique de politiques publiques en démocratie

Series:

Benjamin Biard

Dès la fin des années 1990, les partis populistes de droite radicale ont entamé une nouvelle phase dans leur développement en atteignant des performances électorales inédites et en accédant plus aisément au pouvoir. Pourtant, dans le même temps, ils demeurent considérés comme étant une menace pour la démocratie libérale. L’objectif de cette recherche est d’estimer l’influence des partis populistes de droite radicale sur la fabrique des politiques publiques, en interrogeant leur capacité à exercer une influence mais aussi le mode opératoire par lequel ils procèdent.

L’Union démocratique du centre (UDC) en Suisse, le Front national (FN) en France et le Vlaams Belang (VB) en Belgique sont étudiés dans cet ouvrage grâce à la méthode du process-tracing, sur la base d’un large corpus de données notamment composé de 107 entretiens semi-dirigés, de documents d’archives et de nombreuses observations directes.

Alors que chaque cas étudié est confronté à un rapport avec le pouvoir distinct, la recherche met au jour un modèle général de l’influence et permet d’appréhender celle-ci lors des différentes phases du processus de fabrique des politiques publiques.

Cet ouvrage contribue à enrichir la littérature sur les partis populistes de droite radicale, sur l’influence partisane, sur l’analyse des politiques publiques mais aussi sur la démocratie de par les implications qu’elle comporte.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4 Estimer une influence politique : méthodes et techniques

Extract

Une des raisons expliquant pourquoi il est difficile de prouver que les partis politiques comptent est le fait que les spécialistes des partis politiques s’intéressent relativement peu aux processus de fabrique des politiques publiques et que les chercheurs en analyse des politiques publiques s’intéressent peu aux partis politiques. (Hampshire & Bale, 2015 :146 – trad.)

L’objectif de la présente recherche est de comprendre l’influence qu’exercent potentiellement les partis politiques de droite radicale sur la fabrique des politiques publiques. Ce chapitre a vocation à présenter les options méthodologiques et techniques retenues pour répondre à la question de recherche posée. Les premières sections sont consacrées à la méthode du process-tracing, au cœur du dispositif. Ensuite, chaque technique de collecte de données mobilisée est présentée. Enfin, la manière d’analyser l’ensemble des données collectées est explicitée.

Définie comme « un outil analytique permettant de tirer des inférences descriptives et causales à partir de données probantes » (Collier, 2011 : 824 – trad.), la méthode du process-tracing permet d’étudier, grâce à un vaste ensemble de données, des relations causales et de mettre au jour les mécanismes à l’œuvre. En d’autres mots, elle permet de mettre au jour des liens de causalité en ouvrant la boite noire de la fabrique des politiques publiques (Hampshire & Bale, 2015). Cette boite noire peut être ouverte par la découverte de données spécifiques : des empreintes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.