Show Less
Restricted access

Les interactions sociales en classe : réflexions et perspectives

Series:

Edited By Marcelo Giglio and Francesco Arcidiacono

Comment les élèves et les étudiants peuvent-ils apprendre à interagir avec l’autre ? Comment peuvent-ils interagir avec l’autre pour apprendre ? Comment les enseignants organisent-ils les différentes formes d’interaction dans une dynamique discursive au sein de leurs classes ? Les différents regards de la psychologie sociale et culturelle sur l’école ont largement contribué à rendre plus solide une nouvelle image de l’apprentissage en classe. Mais, les interactions sociales en classe méritent d’être constamment réexaminées ou repensées. Dans ce but, les contributions des quinze auteurs de ce livre exploitent, innovent et étudient les multiples interactions en classe et les conditions favorables aux processus d’enseignement-apprentissage. Dans une relation entre psychologie, sciences de l’éducation et modèles d’apprentissage, ce livre contribue à l’étude des processus interconnectés de développement individuel et social dans le cadre de l’enseignement obligatoire ou de la formation supérieure.

Show Summary Details
Restricted access

Dialogues et hétérogénéité des interactions en classe: le cas d’une leçon de philosophie au secondaire II (Tania Zittoun / Michèle Grossen)

Extract

Dialogues et hétérogénéité des interactions en classe: le cas d’une leçon de philosophie au secondaire II

Tania Zittoun et Michèle Grossen

UNE APPROCHE DIALOGIQUE POUR L’ÉTUDE DES INTERACTIONS EN CLASSE

Il y a de nombreuses manières de décrire et de comprendre ce qu’est une classe d’école. On peut par exemple la décrire comme une mini-société, ou comme une situation sociale constituée par un cadre spécifique – matériellement défini par les quatre murs d’un local, symboliquement constitué par des règles, des sonneries, des rôles sociaux – tenue par un contexte institutionnel, au sein duquel des interactions spécifiques se déroulent. On peut aussi examiner comment ce cadre, ou ce champ social, évolue au travers du temps, s’inscrivant à la fois dans une histoire plus large et générant des micro-histoires d’apprentissages (Carpendale & Müller, 2004; Goffman, 1974; Perret-Clermont, Carugati & oates, 2004; Zittoun & Perret-Clermont, 2009). De telles approches, si elles ont l’avantage de révéler une partie de la complexité relationnelle et sociale qui s’y joue, tendent néanmoins à isoler la classe du reste du monde, à souligner la très grande spécificité de ce qui s’y déroule et qui serait alors détaché d’autres situations sociales, d’autres aspects de la vie des personnes impliquées. En conséquence, les interactions qui s’y déroulent, les modalités relationnelles qui les caractérisent, les...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.