Show Less
Restricted access

Histoire des formations à l’enseignement en Suisse romande

Series:

Valérie Lussi Borer

En Suisse romande, l’institutionnalisation des formations à l’enseignement public au cours du 19e siècle s’accompagne de larges débats sur les modèles institutionnels et sur les savoirs nécessaires pour former les futurs enseignants. Pour faire face à l’incroyable expansion des systèmes scolaires durant le 20e siècle, les formations ne cessent de se développer pour répondre à la complexification de la profession enseignante. Si leur inscription au niveau tertiaire se généralise, elle ne fait pas l’unanimité et reste sujette à caution, même si elle permet un rapprochement avec l’Université, lieu de production des savoirs de référence pour l’éducation. Pour mieux comprendre les racines du processus de professionnalisation de l’enseignement, cet ouvrage retrace la mise en place des formations à l’enseignement primaire et secondaire dans les quatre cantons universitaires de Fribourg, Genève, Neuchâtel et Vaud. A travers une double approche monographique et comparative, il analyse les inscriptions institutionnelles ainsi que les savoirs disciplinaires et professionnels dispensés dans ces formations et pointe les tensions et enjeux qui jalonnent de manière récurrente leur évolution.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 3: Neuchâtel (1866-1953)

Extract

CHAPITRE 3

NEUCHÂTEL (1866-1953)

UNE FORMATION ACADÉMIQUE ÉPHÉMÈRE POUR LE CORPS ENSEIGNANT (1866-1924)

Bien que des tentatives de développement de l’enseignement primaire aient déjà vu le jour sous l’Ancien Régime, l’instruction publique se met en place essentiellement après la Révolution républicaine de 1848 qui rend l’instruction primaire obligatoire (Histoire de l’Université de Neuchâtel, 1994, pp. 7-8). Jusque dans les années 1850, les différents ordres de l’enseignement neuchâtelois cohabitent dans une structure scolaire indifférenciée et l’enseignement public, encore peu développé, ne possède aucune structure officielle destinée à la formation des enseignants1: la première Loi sur l’instruction primaire de 1850 institue des examens et des brevets de capacité pour lesquels les candidats doivent se préparer par leurs propres moyens (Evard, 1994, p. 124).2 En 1860 est fondée la Société pédagogique neuchâteloise (SPN)3 dont les Assemblées générales se dérouleront par la suite simultanément aux Conférences ← 67 | 68 → annuelles des régents.4 La SPN est constituée de différentes sections communales qui contribuent chacune à compléter la formation professionnelle des nouveaux enseignants.5

LA FORMATION DES ENSEIGNANTS AU COEUR DE LA NOUVELLE ACADÉMIE (1866-1871)

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.