Show Less
Restricted access

La recherche interdisciplinaire sous la loupe

Paroles de chercheurs

Frédéric Darbellay, Ayuko Sedooka and Theres Paulsen

L’interdisciplinarité : tout le monde en parle, mais l’a-t-on réellement observée ? De quoi s’agit-il exactement ? Quelles sont les motivations des chercheurs à s’engager dans le dialogue interdisciplinaire, qu’ont-ils à y gagner ou à y perdre ? De quelle nature sont leurs identités académiques et professionnelles, sont-elles statiques ou en voie de transformation ? Il s’agit aussi de savoir si les contextes institutionnels favorisent ou découragent le travail interdisciplinaire, de comprendre comment se construisent et se négocient les cadres épistémologiques, théoriques et méthodologiques entre des spécialistes d’horizons disciplinaires différents et complémentaires. Notre curiosité nous pousse aussi à étudier les heurs ou les malheurs d’une collaboration interdisciplinaire, les possibilités ou les difficultés à publier les résultats de la recherche interdisciplinaire ou encore les enjeux de son évaluation. Basé sur les résultats d’une recherche sur des pratiques interdisciplinaires, ce livre mène l’enquête sur ces questionnements vifs et centraux pour le présent et le futur de la recherche scientifique. Dans une perspective pluraliste de l’interdisciplinarité, les auteurs donnent en priorité la parole aux chercheurs qui la font vivre, en catalysant ses potentialités créatives et en relevant les défis et les obstacles qui freinent encore son développement.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2: Contexte institutionnel et interdisciplinarité

Extract

CHAPITRE 2

Contexte institutionnel et interdisciplinarité

2.1    INTERDISCIPLINARITÉ ET MISSION INSTITUTIONNELLE

Comment les pratiques de recherche interdisciplinaire se situent-elles dans leur contexte institutionnel et quelles sont leurs modalités organisationnelles (voir Chp.1, Fig.1.1, Dimension I) ? Considérant que le cadre universitaire est encore largement structuré en facultés, elles-mêmes subdivisées en disciplines et sous-disciplines, et qu’il fonctionne sous le régime de la disciplinarisation des savoirs et de la spécialisation des connaissances, on peut se demander si celui-ci encourage et soutient la recherche interdisciplinaire ou s’il agit au contraire comme un obstacle à sa réalisation. Quelles sont les conditions-cadres favorisantes ou défavorisantes qui conduisent aux succès – respectivement aux échecs – de l’interdisciplinarité ? Les chercheurs sont-ils satisfaits ou insatisfaits de ces conditions-cadres ?

Pour aborder cette question du cadrage institutionnel, il est intéressant en premier lieu de voir si les chercheurs ont connaissance d’un éventuel ancrage stratégique de l’interdisciplinarité dans l’énoncé de mission de leur structure d’appartenance. La question suivante a été adressée aux 66 participants de notre étude par le biais du Questionnaire : « À votre connaissance, votre institution d’appartenance a-t-elle mis en place un énoncé de mission qui stipule explicitement son engagement à promouvoir la recherche interdisciplinaire ? » (Une seule réponse possible), voir Fig. 2.1 : ← 45 | 46 →

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.