Show Less
Restricted access

Présences et interférences franco-ibériques

Langue, littérature et culture

Maria Teresa Garcia Castanyer, Lluna Llecha-Llop Garcia and Alicia Piquer Desvaux

Les présences réciproques, mais aussi les interférences, entre la culture française et les cultures ibériques, notamment espagnole et portugaise, s’avèrent abondantes et constantes dans le temps, avec une insistance toute particulière à l’époque moderne. Les nombreuses études contenues dans ce volume soulignent les aspects différents des phénomènes signalés et contribuent à une plus profonde connaissance des mécanismes et résultats de ces présences et de ces interférences.

Les études sont regroupées en trois parties dont la première concerne la présence de la langue française et son enseignement ; la deuxième insiste sur les textes littéraires, avec de nouveaux regards et de nouvelles perspectives d’analyse ; et la troisième – la plus volumineuse – reprend d’une manière plus spécifique les réseaux d’interférences qui se sont établis entre les littératures francophones et les cultures ibériques.

Show Summary Details
Restricted access

El Baladro del sabio Merlin et le Merlin: réécritures, variations, écarts et normes

Extract

Daniéla CAPIN & Thierry REVOLUniversité de Strasbourg

El Baladro del sabio Merlín et le Merlin: réécritures, variations, écarts et normes

Le personnage de Merlin a particulièrement inspiré les poètes, auteurs, et tout ce que le Moyen Age peut compter de remanieurs, de compilateurs ou de recréateurs1, d’où de très nombreux textes, dont les liens ne sont pas toujours très faciles à dessiner, au point que les commentateurs et critiques modernes s’y perdent. Il existe différentes éditions, en français et en espagnol, et il reste difficile, malgré les introductions savantes et les articles sur la question, d’établir de claires filiations à cause de la multiplicité des manuscrits et du foisonnement des histoires. C’est là un des effets directs de la mise en cycle (encore que, ici, il faudrait même parler de mises en cycles, le tout au pluriel).

Si l’on essaie de faire le tri, dans tout ce matériau, il faut d’abord distinguer entre les cycles et manuscrits existants, dont les filiations sont exposées par Jean-Marie Fritz (1992: 1009b-1010a et 563a-563b). Pour le domaine français, on peut retenir qu’il existe deux cycles principaux: ← 91 | 92 →

–   L’Estoire de Merlin ou Merlin-Vulgate. Deuxième partie du cycle de la Vulgate, formé du Merlin du pseudo-Robert de Boron (pp. 3-88 de l’édition Sommer) et d’une Suite, quatre fois plus longue que le Merlin propre, destinée à faire le raccord avec le Lancelot...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.