Show Less
Restricted access

Présences et interférences franco-ibériques

Langue, littérature et culture

Maria Teresa Garcia Castanyer, Lluna Llecha-Llop Garcia and Alicia Piquer Desvaux

Les présences réciproques, mais aussi les interférences, entre la culture française et les cultures ibériques, notamment espagnole et portugaise, s’avèrent abondantes et constantes dans le temps, avec une insistance toute particulière à l’époque moderne. Les nombreuses études contenues dans ce volume soulignent les aspects différents des phénomènes signalés et contribuent à une plus profonde connaissance des mécanismes et résultats de ces présences et de ces interférences.

Les études sont regroupées en trois parties dont la première concerne la présence de la langue française et son enseignement ; la deuxième insiste sur les textes littéraires, avec de nouveaux regards et de nouvelles perspectives d’analyse ; et la troisième – la plus volumineuse – reprend d’une manière plus spécifique les réseaux d’interférences qui se sont établis entre les littératures francophones et les cultures ibériques.

Show Summary Details
Restricted access

Lire Charles d’Orléans aujourd’hui: en suivant Robert Louis Stevenson et Hella Haasse

Extract

Juan F. GARCÍA BASCUÑANAUniversitat Rovira i Virgili

Lire Charles d’Orléans aujourd’hui: en suivant Robert Louis Stevenson et Hella S. Haasse

1.   Introduction

Nous nous proposons dans cette étude de mettre en évidence une autre façon d’aborder aujourd’hui la poésie de Charles d’Orléans, et par conséquent de la lire, puis de l’«enseigner»; en essayant de montrer pourquoi elle continue d’attirer, encore de nos jours, ceux qui s’en approchent. Car depuis le XIXe siècle cette poésie n’attire pas seulement des érudits médiévistes, au nom prestigieux, comme les chartistes Aimé Champollion-Figeac1 ou Pierre Champion2, mais aussi des écrivains réputés comme Robert Louis Stevenson ou Hella Haasse, qui vont nous servir ici de points de repère. Mais quelle est vraiment la cause de cette attirance qui va au-delà de l’intérêt particulier des spécialistes de la poésie française du XVe siècle? Sans doute le fait que Charles d’Orléans renferme dans sa personne et dans son œuvre tous les atouts et les contradictions de l’automne du Moyen Age y est pour quelque chose. De là qu’on ne soit pas étonnés que le regard d’un écrivain comme R. L. Stevenson – passionné de littérature française, comme le montrent ses études sur Villon, Hugo, Dumas, entre ← 129 | 130 → autres – se pose sur lui dans un ouvrage (moitié biographie-moitié roman) publié en 1876, tout juste sept ans avant son...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.