Show Less
Restricted access

Aux frontières du football et du politique

Supportérismes et engagement militant dans l’espace public

Series:

Edited By Thomas Busset and William Gasparini

Fruit d’un colloque international qui s’est tenu en septembre 2015 à l’Université de Neuchâtel, cet ouvrage analyse le supportérisme comme pratique militante. Les contributions portent notamment sur le Brésil, l’Egypte, la France, la Russie, la Turquie et l’Ukraine. Mais au-delà de l’aire géographique ou culturelle, il s’agit de comprendre les ressorts de l’extension du supportérisme dans l’espace public et les liens que les supporters entretiennent avec d’autres formes de mobilisations ou d’actions collectives. L’interrogation dépasse le cadre restreint du stade en cherchant à comprendre comment des individus et des groupes qui consacrent une part importante de leur temps au soutien d’une équipe de football en viennent à défendre des causes politiques. Cet ouvrage constitue ainsi une nouvelle étape dans la construction d’une sociologie des pratiques européennes et transnationales du supportérisme.

Show Summary Details
Restricted access

Le supportérisme comme politique: quelques réflexions programmatiques

Extract



Ludovic LESTRELIN

«S’il serait absurde de réduire l’engouement pour le football à une passion politique» (Bromberger, Etienne et Guérin 2002: 80), peut-on néanmoins penser l’univers des supporters comme relevant du politique? Les travaux de sciences sociales menés depuis les années 1980 sur le supportérisme, désignant les formes organisées et parfois extrêmes de participation au match de football, ont certes permis de baliser ce domaine d’études. Ses territoires d’implantation, sa sociologie, ses modes d’organisation ont été documentés de telle sorte que l’on dispose aujourd’hui d’un tableau relativement précis à l’échelle européenne. Les recherches attestent ainsi l’existence d’une réalité supportériste historiquement fondée et socialement ancrée. Demeure pourtant en suspens la question de savoir si celle-ci possède également une dimension voire un débouché politique.

Projeter de répondre à cette interrogation suppose de repartir des travaux pionniers de Christian Bromberger (1995). Ceux-ci sont, en effet, emplis de références à l’univers du politique: la «mobilisation» pour décrire les préparatifs d’avant match à Naples, les «militants» selon le titre d’un chapitre consacré aux supporters, la «partisanerie» pour désigner l’un des traits majeurs de l’économie émotionnelle du spectacle sportif... Parfois métaphorique, l’usage de ces termes révèle néanmoins une intuition de leur auteur, celle de considérer les stades comme lieux où s’expérimentent des formes originales d’engagement dans la mesure où les supporters se sont...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.