Show Less
Restricted access

«Germinal», la mine et les arts

Series:

Encarnacion Medina Arjona

Paru en 1885, Germinal, le roman de d’Émile Zola, occupe toujours le devant de la scène littéraire et sociale.

Entre viol de la nature et nostalgie d’une poésie champêtre, quelle est l’évolution artistique de la mine dans la littérature française avant Germinal ? Quel sens proposent les textes précurseurs du roman ? Sont-ils évocateurs nostalgiques d’un monde terrible et fraternel ? Que nous révèle la construction du roman, sa genèse, les moments clés tant de l’énonciation que de l’énoncé ? Quel sens a eu le roman pour ses contemporains, pour ses lecteurs, la réception en France et à l’étranger, la censure, les adaptations théâtrales et musicales ? Et quel est le sens des appropriations sociales au XXe siècle, des interprétations et réinterprétations modernes dans les arts visuels ? Telles sont quelques-unes des questions auxquelles Germinal, la mine et les arts essaie de répondre.

Réunissant des études de spécialistes universitaires, ce volume contribue à une histoire littéraire en participant à une histoire culturelle.

Show Summary Details
Restricted access

Germinal dans la presse périodique espagnole de province à la fin du XIXᵉ siècle

Extract

Germinal dans la presse périodique espagnole de province à la fin du XIXe siècle*

PEDRO MÉNDEZ

Universidad de Murcia

En 1885, la même année de sa publication en France, est publiée la traduction à l’espagnol de Germinal. Mais Zola était connu en Espagne depuis quelques années. En 1876 avait eu lieu l’une des premières références à l’auteur français dans un article journalistique qui annonçait l’apparition de son roman Son excellence Eugène Rougon :

Varios periódicos y revistas españoles tenían corresponsales en París, quienes escribían cartas sobre la vida y especialmente la literatura francesa. A uno de ellos, Charles Bigot, que escribía la Correspondencia de París en la Revista Contemporánea, pertenece el honor de revelar a los españoles la existencia de Zola. Su artículo, en el número del 30 de abril de 1876, es expositivo; se basa en la suposición de que nadie conoce a Zola1.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.