Show Less
Restricted access

Conflit et coopération France – Allemagne XIXe–XXe siècle

Mélanges en l’honneur d’Anne-Marie Saint-Gille

Series:

Edited By Jean-Michel Pouget

Cet ouvrage regroupe quatorze contributions d’universitaires germanistes qui ont souhaité rendre hommage à leur collègue Anne-Marie Saint-Gille dont les travaux de recherche et l’enseignement ont principalement porté sur la construction de la paix en Europe. Les contributeurs interrogent les relations franco-allemandes qui ont toujours constitué l’un des enjeux majeurs de la paix sur le continent européen. Couvrant le XIXe et le XXe siècle, les articles réunis permettent de dégager l’une des constantes les plus remarquables des relations France-Allemagne : l’attirance mutuelle des deux voisins tiraillés depuis plus de deux siècles entre une volonté de coopération et la tentation du conflit.

Show Summary Details
Restricted access

Le plan Schuman et le traité de l’Elysée : deux mythes fondateurs du rapprochement franco-allemand (Reiner Marcowitz)

Extract

← 258 | 259 →

REINER MARCOWITZ

Le plan Schuman et le traité de l’Elysée :deux mythes fondateurs du rapprochement franco-allemand

Le « miracle de notre temps », a qualifié Charles de Gaulle en 1962 le rapprochement franco-allemand qui eut lieu après la Seconde Guerre mondiale1. En réalité, ce n’en était pas un du tout, mais ce sont plutôt des intérêts réels et un contexte international favorable qui ont permis cette évolution des choses. C’est quand-même une spécificité des relations entre la France et la République fédérale d’Allemagne (RFA), après 1945, que ce processus ait été assez rapidement mythifié et parfois même sacralisé. Cette réduction, voire falsification, de la vérité historique a, sans doute, aidé à rendre populaire la bonne entente entre Allemands et Français. En revanche, la construction d’une « amitié héréditaire»2 risque de ne pas se contenter de déformer la réalité mais de créer même des attentes irréalistes envers les relations actuelles. Du fait que le quotidien de cette coopération se trouve être fort souvent assez difficile, les déceptions sont programmées3. Ce sont notamment l’interprétation du plan Schuman et celle du traité de l’Elysée qui sont au cœur de ce processus ← 259 | 260 → de mythification qui, lui, perdure jusqu’à aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle nous allons les analyser : tout d’abord l’initiative de Robert Schuman du début...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.