Show Less
Restricted access

Devenir chef d’établissement

Le désir de leadership à l’épreuve de la réalité

Series:

Laetitia Progin

Devenir directeur, c’est apprendre à exercer une fonction hiérarchique à laquelle, en tant qu’enseignant, on n’est pas initialement préparé, en assumant une autorité que l’on est désormais censé incarner. Afin d’analyser cette phase particulière durant laquelle les directeurs apprennent à se positionner et à exercer du leadership, l’auteure identifie les contradictions et les tiraillements auxquels les cadres scolaires sont soumis, et qui génèrent des épreuves spécifiques à ce métier et à ses débuts.

Cet ouvrage offre des pistes quant aux ressources mobilisées par les cadres scolaires afin de surmonter les épreuves qu’ils rencontrent. Il interpelle également l’ensemble des acteurs du monde de l’éducation et de la formation en proposant, pour la première fois en Suisse romande, des données probantes sur les spécificités de l’entrée dans le métier de cadre scolaire. Enfin, il questionne les dispositifs actuels de formation des cadres scolaires en proposant des perspectives pour penser une formation adaptée aux besoins des formés.

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



Cet ouvrage1 rend compte des épreuves que rencontrent des chefs d’établissements scolaires2 récemment entrés en fonction, dans un système l’enseignement primaire genevois – qui a créé cette charge dans les années 2000. Il s’agit d’un double commencement: d’abord, débuter dans un métier qui, de surcroît, est en émergence, du moins dans ce canton suisse et pour cet ordre d’enseignement.

LA NOUVELLE GESTION PUBLIQUE ET L’AUTONOMIE DES ÉCOLES

Comment décrire ce que font les directeurs d’école sans s’intéresser au fonctionnement et aux évolutions des établissements dont ils ont la charge? En effet, ces derniers vivent depuis plusieurs années des transformations valorisées et souhaitées par les politiques éducatives à la recherche d’une plus grande équité et efficacité. Adoptant les perspectives du New Public Management, les systèmes éducatifs affichent, aujourd’hui, la volonté de déléguer une plus grande part des responsabilités aux acteurs, tout en accroissant le contrôle et la reddition de comptes. L’établissement scolaire devient ainsi un acteur-clé de la régulation du système éducatif et on lui attribue de nombreuses responsabilités.

La conception de l’établissement a fortement changé: la tendance à le considérer en simple rouage d’une administration centrale toute puissante s’est en effet renversée et tend, aujourd’hui, à lui reconnaître sa personnalité juridique. L’établissement est désormais compris comme une personne morale, un sujet de droit, parfois un acteur collectif...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.