Show Less
Restricted access

Littérature et sacré : la tradition en question

Series:

Edited By Valentina Litvan

Les études réunies dans ce volume examinent les possibilités et les modalités de transmission du sacré, dès lors qu’il n’est plus considéré comme objet exclusif du discours religieux et qu’il apparaît lié à la création littéraire. Il s’agit de voir comment les écrivains en renouvellent le sens selon les périodes et les traditions. L’approche envisagée n’est pas seulement littéraire, mais aussi philosophique, sociologique et théologique.

Show Summary Details
Restricted access

La trajectoire senghorienne : des Écritures saintes à la pensée poétique du monde (Mamadou Diop)

Extract

La trajectoire senghorienne : des Écritures saintes à la pensée poétique du monde

Mamadou DIOP

Université de Nouakchott (Mauritanie)

L’écriture poétique de Senghor s’alimente à un double foyer : le sacré chrétien et les croyances traditionnelles africaines. Il en a naturellement découlé une relation différentielle. Celle-ci se révèle d’abord davantage comme une difficile expérience de l’Altérité. Le poète, puis le théoricien prolifique de l’idéologie de la Négritude que fut Senghor, est le premier à la valider. La critique africaniste lui emboîtera le pas. Négrification, métissage, symbiose, etc. Les vocables ne manquent pas pour cerner la relation duelle du poète à la religion. Ainsi, les premières formes d’interrogations de l’œuvre, notamment son rapport au matériau biblique, ont toujours cherché à l’inscrire soit dans la lignée unanimiste du mouvement de la Négritude, donc forcément dans le sens d’une subversion des Écritures saintes, soit dans le sens de la théologie africaine de l’inculturation1.

Pourtant de Chants d’Ombre (1945) aux Élégies majeures (1979), l’écriture de Senghor, puisant abondamment à la source de la Bible, construit une trajectoire où les possibilités de renouvellement sont favorisées par une dynamique permanente, conduisant ainsi à une nouvelle forme de rapport à l’autre religion constamment ouverte. Il ← 131 | 132 → s’agit d’un travail syncrétique mené sur la matière biblique2. Il passe forcément par une réécriture protéiforme du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.