Show Less
Open access

« De l’âme à la plume ». Les lettres de Charles Gounod à la duchesse Colonna, dite Marcello

Edited By Delphine Vincent

Les lettres de Charles Gounod à la duchesse Colonna, sculptrice de renom sous le pseudonyme de Marcello, sont d’un immense intérêt. De caractère intime, elles offrent également des informations sur les projets du compositeur (dont un opéra inachevé d’après l’histoire de Francesca da Rimini), les détails matériels de son activité, son manque d’inspiration, ainsi que sur ses conceptions esthétiques et philosophiques. Entre la création de Roméo et Juliette en 1867 et la fuite de Gounod en Angleterre en 1870, les deux amis partagent leurs joies et leurs préoccupations tant artistiques que personnelles. Cet échange épistolaire enrichit considérablement la compréhension de la personnalité humaine et créatrice de Gounod, ainsi que de son milieu culturel.

Show Summary Details
Open access

Remerciements

Remerciements

Je tiens à remercier tout particulièrement de leur aide dans mes recherches :

La Fondation Marcello et sa présidente Mme Monique von Wistinghausen, qui a gracieusement mis à disposition ses archives et permis l’édition critique de ces lettres.

Le personnel des Archives de l’État de Fribourg et son directeur M. Alexandre Dafflon, le Musée d’art et d’histoire de Fribourg et sa directrice adjointe Mme Caroline Schuster Cordone, ainsi que le personnel des archives de la Villa Médicis (Académie de France à Rome).

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique qui a financé le projet de recherche L’autre Marcello : correspondance et écrits intimes d’Adèle d’Affry, dite « Marcello » (1836-1879), placé sous la direction des professeurs Michel Viegnes, Anne-Françoise Praz et Luca Zoppelli, ainsi que tous les collaborateurs de ce projet.

Marianne Vincent pour sa relecture attentive du tapuscrit.

La publication de cet ouvrage a été rendue possible grâce au généreux soutien d’institutions auxquelles j’adresse mes remerciements :

Le Fonds du Centenaire de l’Université de Fribourg (publication papier).

Le Fonds national suisse de la recherche scientifique (prépresse et publication électronique).←7 | 8→ ←8 | 9→