Show Less

La réalité virtuelle pour l’apprentissage des langues

Une étude auprès d’adolescents apprenant le français ou l’allemand

Series:

Mickaël Roy

Ce livre aborde la réalité virtuelle pour l’apprentissage médiatisé du français ou de l’allemand langue étrangère. L’étude analyse comment l’immersion et l’interaction en réalité virtuelle peuvent faire émerger un sentiment de présence dans l’environnement virtuel et ainsi contribuer à contextualiser la situation d’apprentissage.

Une centaine de lycéens français et allemands ont expérimenté trois environnements virtuels, développés par le projet européen « Environnement Virtuel pour l'Enseignement Immersif des Langues étrangères dans la Région Trinationale Métropolitaine du Rhin Supérieur » (EVEIL-3D). À l’issue d'un jeu sérieux immersif en langue cible, les élèves ont témoigné de leur expérience. L’analyse de ce corpus souligne la subjectivité de l’expérience en réalité virtuelle. En étudiant la production en langue cible, les stratégies d’usage de la langue, l’interactivité, l’engagement corporel et l’accompagnement de l’apprenant pendant l’immersion, la recherche montre les apports et les limites de la réalité virtuelle comme dispositif d’apprentissage des langues médiatisé par les technologies numériques.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract

Préparer une thèse en cotutelle, c’est avoir le privilège d’être accom- pagné par deux directeurs de thèse. Je tiens d’abord à adresser mes remerciements les plus sincères à Anemone Geiger- Jaillet, Professeur à l’Université de Strasbourg, et à Gérald Schlemminger, Professeur à la Pädagogische Hochschule Karlsruhe. Ils m’ont fait confiance en di- rigeant ma thèse et m’ont accompagné avec une grande disponibilité dans mon travail de recherche. Leur binôme est un modèle de coopéra- tion franco- allemande, soudé au- delà des contraintes institutionnelles et des défis interculturels. Je remercie Anemone Geiger- Jaillet de la rigueur scientifique qu’elle sait transmettre à ses doctorants. Merci à Gérald Schlemminger pour son enthousiasme scientifique rassembleur. J’ai apprécié son écoute et son empathie, notamment lors de longues discussions à l’issue de nos journées de travail à Karlsruhe. Je tâcherai d’être digne de leur investissement en usant, dans mon futur parcours professionnel, des compétences qu’ils m’ont aidé à développer. Mes remerciements vont également aux autres membres de mon jury de thèse, Dominique Macaire et Gabriele Weigand, Antonio Capobianco et Hans Giessen, pour avoir accepté d’évaluer mon travail. Je remercie les institutions qui m’ont aidé à financer mes recherches et à leur donner une visibilité. La Pädagogische Hochschule Karlsruhe et l’Université de Strasbourg, avec l’École Doctorale des Humanités et l’Unité de Recherche LILPA, ont largement contribué à ma participation à des ma- nifestations scientifiques internationales. La Heinrich- Hertz- Gesellschaft m’a accordé sa confiance en me d...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.