Show Less
Restricted access

Retour à l’objet, fin du musée disciplinaire ?

Series:

Edited By Diane Antille

La fin du musée disciplinaire est-elle possible ? Au vu du retour à l’objet qui s’observe dans les discours scientifiques et muséographiques, cette question paraît devoir à nouveau être posée. Des muséologues, des professionnels des musées, et des chercheurs actifs en Suisse, en France et au Canada, mettent en évidence les différents regards portés sur les objets de musée. Ils discutent comment les disciplines, mais aussi l’histoire des collections et la culture dans laquelle elle s’inscrit, modulent ou non le potentiel pluridisciplinaire des objets. Leurs contributions proposent ainsi diverses façons de penser le retour à l’objet. Musée sans discipline, musée pluridisciplinaire, ou exposition conviant diverses disciplines autour d’une même matérialité sont envisagés.

Show Summary Details
Restricted access

Les musées de préhistoire, les objets et la contextualisation des pratiques savantes XIXe-XXIe siècles (Géraldine Delley)

Extract

Géraldine Delley

Les musées de préhistoire, les objets et la contextualisation des pratiques savantes XIXe-XXIe siècles

La question de la fin des musées disciplinaires en préhistoire en appelle une autre qui concerne l’existence même de musées disciplinaires, lorsque l’on parle de préhistoire. Il apparaît que si les musées ont joué un rôle certain dans l’institutionnalisation de la préhistoire et qu’ils ont été le lieu du développement d’outils méthodologiques et conceptuels fondamentaux dans la mise en place de la discipline, force est de constater que les collections sur lesquelles ces avancées ont pu être menées ont rarement servi à définir l’intitulé des musées dans lesquels elles étaient déposées. En définitive, rares sont les musées qui ont, au cours de leur histoire, abrité des collections constituées essentiellement d’objets préhistoriques et exceptionnels sont ceux qui portent l’intitulé de musée de préhistoire. Il en résulte que si le concept de musée disciplinaire s’applique donc difficilement au cas de la préhistoire, la question de la fin des musées disciplinaires apparaît alors comme un non-sens logique.

La disciplinarisation tardive de la préhistoire permet en partie au moins d’expliquer cet état de fait. Ce processus, qui implique l’élaboration d’un discours unifié sur la nature de la discipline, réclame de définir et de s’accorder sur ce qui...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.