Show Less
Open access

Parcours de vie et mémoires de pauvres

Changements personnels et sociohistoriques dans les bidonvilles de Mumbai

Series:

Aude Martenot

Cette thèse s’inscrit dans la perspective du parcours de vie, sous l’angle du regard porté sur les changements personnels et sociohistoriques de l’existence, dans un contexte culturel précis, celui de l’Inde urbaine moderne. Au travers de la récolte de plus de 1250 interviews, réalisées à Mumbai en 2012 et 2014 parmi des adultes âgés de 20 à 86 ans, habitant·e·s de bidonvilles et d’immeubles de classe moyenne inférieure, le contenu et la temporalité des événements vécus considérés comme importants par les répondant·e·s sont analysés. Outre le souci évident d’observer les trajectoires et les moments marquants de la vie, selon le point de vue des personnes elles-mêmes, cette thèse cherche à dépasser l’a priori selon lequel les habitant·e·s des slums seraient vulnérables par évidence, afin de révéler des vulnérabilités insoupçonnées, présentes sous des formes diverses.

Show Summary Details
Open access

Table des matières

Table des matières

Table des figures

Table des tableaux

Remerciements

Introduction

Chapitre 1.  Population, dynamique urbaine et enjeux socioéconomiques de Mumbai

1.1  L’Inde indépendante : capitalisme et urbanisation à grande échelle

1.1.1  Ouverture sur l’histoire de l’Inde et de Mumbai

1.1.2  Une entrée à deux vitesses dans le capitalisme mondial

1.1.3  Exode rural et urbanisation rampante

1.2  (Dés)organisation de Mumbai

1.2.1  Mumbai, une megacity du Sud

1.2.2  Les dynamiques spatiales en réponse à la croissance

1.2.3  Les slums de Mumbai

1.3  Structures sociales inégales et discriminations culturelles

1.3.1  Les transformations récentes de la stratification socioéconomique et sociopolitique

1.3.2  Religion, castes et classes sociales : une hiérarchisation de la société indienne qui persiste dans la modernité

1.3.3  Condition féminine et patriarcat

1.4  Conclusion

Chapitre 2.  Parcours de vie et vulnérabilités en Inde

2.1  L’étude du parcours de vie: un bref état des lieux

2.2  L’Inde millénaire : puissantes structures d’encadrement des vies et contexte de pauvreté de masse

2.2.1  La classe et la caste comme déterminants sociaux des individus

2.2.2  Puissance des institutions informelles normatives : religion et famille

2.2.3  Stratifications d’âge et de genre en Inde

2.3  Temporalités individuelles et collectives

2.3.1  Age et cohortes : un ancrage historique partagé dès la naissance

2.3.2  Entre histoire et biographies : le concept de génération à la croisée des chemins individuels et collectifs

2.3.3  Les événements de la vie : croisements, transitions et bifurcations

2.4  Vulnérabilités et parcours de vie

2.4.1  Aux origines de la vulnérabilité : environnement, développement et pauvreté

2.4.2  “A risk society”: vulnérabilités sociétales et protections individuelles

2.4.3  Processus de vulnérabilisation et construction des inégalités à travers le parcours de vie

2.5  Conclusion

Chapitre 3.  Enquêter la subjectivité des parcours de vie à Mumbai

3.1  La perception des changements marquants de la vie

3.1.1  Se rappeler sa vie: le processus de mémoire

3.1.2  Penser sa vie : entre normes collectives et réflexion individuelle

3.1.3  Questionner au travers d’une approche dite «subjective»

3.1.4  L’enquête Changements et événements au cours de la vie

3.2  Design d’enquête et questions de recherche

3.2.1  Trois questions sur la perception du parcours de vie

3.2.2  Un échantillon non-aléatoire, structuré selon les «âges de la vie» adulte

3.3  Pratique de la recherche : deux terrains à Mumbai

3.3.1  Genèse d’une recherche sise dans un environnement atypique

3.3.2  Collecter des données dans une zone défavorisée

3.3.3  Diriger une enquête à Mumbai

3.3.4  Particularités et difficultés des terrains

3.3.5  Les répondantes et les répondants mumbaikars

3.4  Transformer les données pour les analyser

3.4.1  Bases de données et variables sociodémographiques

3.4.2  Interpréter le subjectif pour le rendre quantifiable : typologies et codifications des trois questions ouvertes

3.5  Regards critiques sur l’enquête

3.5.1  Evaluation des données

3.5.2  Parler de sa vie : l’enquête comme outil et comme filtre du discours

Chapitre 4.  Temporalités et contenus des souvenirs personnels

4.1  Le nombre et la distribution des événements perçus comme marquants à différentes étapes du parcours de vie

4.1.1  Fréquence des changements selon la position dans le parcours de vie

4.1.2  La temporalité des grands tournants de l’existence selon les habitants de Mumbai

4.1.2.1  La répartition des tournants selon les groupes d’âge

4.1.2.2  Un faible pic de souvenirs durant l’adolescence et l’entrée à l’âge adulte

4.2  La perception des événements de la vie

4.2.1  Des changements spécifiques aux diverses positions d’âge

4.2.1.1  A chaque âge ses tracas

4.2.1.2  Les événements de l’année écoulée selon le sexe : des stéréotypes nuancés

4.2.2  Les grands tournants de la vie

4.2.2.1  Impacts croisés du lieu de résidence et de la cohorte

4.2.2.2  Les tournants de la vie au prisme du genre

4.3  Evénements récents et tournants : les capitaux à disposition des habitants de Mumbai pour surmonter la vulnérabilité

4.4  Conclusion

Chapitre 5.  Profession, économie, formation: expressions et déterminants des inégalités

5.1  Quitter l’école, quitter l’enfance: l’éducation en tant que palier de la vie et clé de sortie de la pauvreté

5.2  Pauvreté matérielle, financière et humaine

5.2.1  Le travail, au centre de la survie

5.2.2  Au gré de l’économie: responsabilité globale, vulnérabilités individuelles

5.2.3  Le lieu de vie comme déterminant social

5.3  Conclusion

Chapitre 6.  La place de la famille dans une société en transition

6.1  La famille indienne dans une modernité ambivalente

6.1.1  Les dits et les non-dits des trajectoires familiales indiennes

6.1.2  Fiançailles et mariages : effilochement des traditions ou transformation liée à la modernité ?

6.1.3  L’impact du décès sur les proches

6.2  Continuité et rupture entre les générations

6.2.1  Cohabitation et linked lives : de la difficile coexistence de plusieurs générations dans un environnement urbain saturé

6.2.2  La perception d’un clivage générationnel

6.3  Des inégalités de genre contre vents et marées

6.3.1  Sphère privée versus sphère publique

6.3.2  La préférence pour un fils

6.4  Conclusion

Chapitre 7.  La santé : un bien précieux dans un contexte de pauvreté urbaine

7.1  Le fardeau de la santé, de l’enfance à la vieillesse, à travers la stratification socioéconomique

7.1.1  Des inégalités de santé assignées à la naissance, liées à la classe sociale et au sexe

7.1.2  Du Nord vers le Sud : diffusion de la médecine et des inégalités de santé

7.1.3  Mégapole du Sud et bidonvilles : des facteurs défavorables pour la santé

7.1.4  La perception de la santé à travers les lieux et les étapes de la vie adulte

7.1.5  Un effet WIN?

7.2  Le phénomène du multiple burden of disease

7.2.1  Le contexte de vie comme facteur de différenciation sociale dans les pathologies

7.2.2  En quelques chiffres, la santé des habitants de Mumbai à l’aube du 21ème siècle

7.2.3  La montée des maladies chroniques

7.2.4  Le cumul des risques ou multiple burden of disease

7.2.5  Les événements de santé rapportés par les habitants de Mumbai, selon le multiple burden of disease

7.3  Les raisons pour mentionner un tournant de santé : vulnérabilité économique, émotions et description factuelle

7.3.1  Trois catégories de raisons au fait de mentionner la santé

7.3.2  Des raisons communes pour parler de sa santé

7.4  Conclusion

Chapitre 8.  Histoire et biographies : souvenirs des vulnérabilités environnementales et sociohistoriques

8.1  Mémoire collective : construction générationnelle et représentation partagée de l’histoire

8.2  La perception des moments sociohistoriques marquants à Mumbai

8.2.1  Des événements proches localement et temporellement

8.2.2  Les médias, au centre des processus mémoriels

8.3  Souvenirs de vulnérabilités environnementales et sociales

8.3.1  Précarité matérielle, vulnérabilités environnementales

8.3.2  Montée des violences contre les femmes

8.4  La nation indienne dans la mondialisation

8.4.1  Emeutes et pogroms : le poids de l’histoire politique et religieuse

8.4.2  L’Inde mondialisée et les attentats terroristes

8.5  Conclusion

Chapitre 9.  Vulnérabilités multiples dans la perception du parcours de vie

9.1  L’incapacité d’être agent de sa vie comme marqueur de vulnérabilité

9.1.1  Singularité des trajectoires et processus d’agency dans la seconde modernité

9.1.2  La place de l’individu dans les souvenirs personnels et sociohistoriques des habitants de Mumbai

9.1.3  Être l’acteur des changements de sa vie : une capabilité réservée aux moins vulnérables ?

9.2  Stress et imprévisibilité dans les tournants de l’existence

9.2.1  Vulnérabilité des tournants marquants de la vie : changements, états et carences

9.2.2  Les différentes formes de stress présentes dans les raisons de citer un tournant

9.3  Vulnérables et heureux ?

9.3.1  Gains et pertes aux différents âges de la vie

9.3.2  La valence des grands changements de la vie et de l’histoire

9.4  Conclusion

Conclusion

Bibliographie

Annexe 1:  le questionnaire CEVI en anglais

Annexe 2:  le questionnaire CEVI en marathi

Annexe 3:  tableau descriptif des capitaux culturels et économiques (%)

Annexe 4:  les changements récents et les tournants concernant la famille (%)

Annexe 5:  avoir mentionné un événement de santé