Show Less
Restricted access

Stratégies et techniques rhétoriques dans les discours spécialisés

Series:

Edited By Fanny Domenec and Catherine Resche

Quel dénominateur commun permet de relier des discours produits par les acteurs de sphères d’activité aussi variées que la recherche scientifique, l’architecture, les think tanks, le monde de l’entreprise, les banques centrales, le droit, les médias et la publicité, sinon qu’ils relèvent tous de domaines spécialisés, académiques ou professionnels ? En réalité, ils ont tous pour objet de convaincre, expliquer, justifier et séduire les publics auxquels ils s’adressent et font appel aux ressorts classiques de la rhétorique antique qu’ils déclinent à leur manière pour servir leurs stratégies d’information, de démonstration, de véridiction, de redéfinition, voire de manipulation.

Les onze co-auteurs de cet ouvrage ont choisi d’analyser divers genres discursifs, soit dans une optique comparative ou contrastive, soit en se concentrant sur un seul genre, et en adoptant bien souvent une approche diachronique. Les nombreux recoupements entre ces analyses au niveau des outils rhétoriques (gestion des faces, politesse linguistique, moments discursifs, mise en scène, mise en mots, métaphores, etc. ) confirment le rôle éminent joué par la rhétorique dans les discours des milieux spécialisés.

Show Summary Details
Restricted access

Le travail de figuration dans les arrêts de la Cour de Cassation française (Chiara Preite)

Extract

Chiara Preite

Le travail de figuration dans les arrêts de la Cour de Cassation française

Abstract : Cette étude adapte le cadre théorique du facework, comprenant la politesse linguistique négative et positive ainsi que les notions de déférence et de respect, à un corpus d’arrêts rendus par la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation. Malgré leur structure monologique et la dépersonnalisation obtenue par le biais de la non-personne, les arrêts montrent une organisation énonciative hétérogène et interdiscursive qui justifie la recherche des manifestations du « face work ». Il ressort de cette étude que les juges ont recours à des stratégies linguistiques particulières. D’une part, il leur faut préserver leur autorité et leur crédibilité ; d’autre part, ils doivent ménager les faces positives et négatives des juridictions ayant statué au premier et au deuxième degré, ainsi que celles des parties en cause, tout en accomplissant des actes menaçants pour leurs faces.

Mots-clés : Arrêts, Cour de Cassation, politesse linguistique, travail de figuration, déférence, respect.

Introduction

Dans cette étude nous adoptons une approche interdisciplinaire qui fait appel à la fois à l’analyse des interactions verbales et à l’étude du genre discursif de la décision de justice1, notamment de l’arrêt rendu par la Cour de Cassation française. Nous adaptons à l’étude de ce genre judiciaire écrit2 ←187 | 188→les cadres théoriques dans...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.