Show Less

Une autre avant-garde

La métaphysique, le retour à la tradition et la recherche religieuse dans l’œuvre de René Daumal et de Daniil Harms

Series:

Tetyana Ogarkova

Nés et morts pratiquement en même temps, René Daumal (1908-1944) et Daniil Harms (1905-1942) ont vécu simultanément les mêmes moments-clés dans leurs cheminements artistiques et philosophiques. Cet ouvrage évalue des œuvres de ces deux écrivains si éloignés géographiquement, cadets de deux grands mouvements modernistes du XX e siècle (le surréalisme français et le futurisme russe) et démontre l’évolution organique de l’avant-garde européenne dans les années 1920-1930. En s’appuyant sur une lecture critique de l’image courante d’une avant-garde libératrice, révolutionnaire et athée dans son culte du progrès, l’auteur met en lumière l’existence de cette autre avant-garde, métaphysique et même religieuse, anti-révolutionnaire dans sa résistance au progrès, et finalement, dans un sens plus large, « antimoderne ».
La poésie métaphysique, la vision du monde contemporain comme un « contre-monde », le sens de l’absurde et les projets sotériologiques, c’est là l’ensemble des questions abordées dans cet ouvrage. Il met en évidence cette face cachée de l’avant-garde telle que l’expriment ces deux écrivains dans leurs œuvres respectives, qui continuent aujourd’hui à susciter l’intérêt de leur lointaine postérité au-delà de tous les pessimismes et optimismes du XX e siècle.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre II. Les modèles du salut: la «Voie» de Daumal, le «miracle» de Harms 391

Extract

391 Chapitre II Les modèles du salut: la «Voie» de Daumal, le «miracle» de Harms Notre ultime réflexion sur la prégnance de la pensée religieuse dans les œuvres de nos auteurs portera sur la prose comme modèle du salut, sur des «récits sotériologique». Ces «récits sotériologiques», dont font partie Le Mont Analogue de Daumal et «La Vieille» de Harms, prennent un tour très différent chez les deux auteurs. Dans le roman de Daumal on retrouve un modèle de la «voie»: un ensemble d’efforts dirigés vers un but bien précis. Chez Harms il s’agit de l’attente d’un «miracle» que rien ne semble justifier. La divergence de ces deux modèles reflète la différence entre l’enseignement de Gurdjieff et l’idée chré- tienne, mais tous les deux cherchent à résoudre le problème fonda- mental de l’existence humaine. A. Le Mont Analogue de René Daumal: la «Voie» «J’ai eu la chance de rencontrer un enseignement (“apostolique” au sens universel du mot – disons: tra- ditionnel) qui, sous une forme dépouillée, dans un lan- gage délié de toute théologie particulière, et avec un ap- pareil avant tout pratique, enseigne ces vérités mères de toutes les religions véridiques». René Daumal, Lettre à Raymond Christoflour L’œuvre capitale de Daumal, celle qui permet de saisir le nouveau dispositif inspiré par l’enseignement de Gurdjieff, est son roman 392 inachevé Le Mont Analogue....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.