Show Less

Nerval. Recherche de l’autre et conquête de soi

Contribution au suivi d’une genèse du "Voyage en Orient</I>

Series:

Aki Taguchi

Le lecteur des huit cents pages du Voyage en Orient de Gérard de Nerval peut difficilement concevoir les étapes de la constitution de ce riche et long récit. Initialement publié dans divers périodiques entre 1840 et 1850, puis « reconstruit » en 1851, l’ouvrage comporte nombre de variantes. Dans les publications antérieures à 1850, Nerval n’a pas donné immédiatement à ses chroniques tout le sens de la version finale. La critique nervalienne a donc souvent pu souligner la nécessité d’une recherche approfondie sur ces variantes. Cette étude tente de combler cette lacune en proposant au lecteur de scruter pas à pas l’élaboration d’une des plus belles invitations au voyage qui soit. En mettant à jour les étapes de la transformation du Voyage en Orient de feuilletons en livre, des variantes des premiers jets aux recompositions ultérieures, l’auteur de cette étude décèle et déploie, sur les traces du voyageur, la naissance progressive de l’écrivain, tout en dégageant la logique interne qui a déterminé son texte définitif.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre V : « Les Femmes du Caire » 175

Extract

Chapitre V « Les Femmes du Caire » Nous avons suivi, dans les deux premières parties de notre étude, l’iti- néraire du voyageur depuis Paris jusqu’à l’escale aux deux îles grec- ques. Nous avons retracé la première publication des quatre articles concernant Cythère et Syra, qui s’étale de 1844 à 1847. Au moment où Nerval est parti pour l’Orient, le rédacteur de La Sylphide a fait part du voyage de Nerval lors de la publication de l’article « Un roman à faire », le 24 décembre 1842 : « Notre ami et collaborateur Gérard de Nerval est parti jeudi dernier pour le Caire ; il va visiter Alexandrie, peut-être Cons- tantinople ; les voiles blancs des houris et le ciel bleu du Bosphore ne l’empêcheront pas de nous donner de ses nouvelles1 ». Il était encore à Lyon à la date de cette annonce. De Lyon, il a gagné Avignon par un bateau du Rhône. De Marseille il a écrit à Théophile Gautier le 31 dé- cembre, à son père le 1er janvier avant son embarquement. Vu la date de publication de son premier article sur l’Egypte, Nerval avait pris son temps pour entamer le récit de son séjour en Orient à proprement parler. On a noté plus haut qu’il avait d’abord publié des articles sur son voyage en Grèce, et des commentaires sur la peinture turque et les danseurs égyptiens, qui sont des textes documentaires placés dans l’« Appendice » du Voyage en Orient. Les premières parutions...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.