Show Less

La circulation des savoirs

Interdisciplinarité, concepts nomades, analogies, métaphores

Edited By Frédéric Darbellay

Dans notre société de communication, de connaissances mobiles et d’incertitude, la production et la diffusion des savoirs scientifiques connaissent une accélération particulièrement marquée. Les savoirs s’entrecroisent en dépassant les frontières entre les disciplines des sciences humaines et sociales et des sciences naturelles, de la vie et des technologies. Comment des concepts, des théories ou des méthodes circulent, s’échangent, s’empruntent, se transfèrent et se transforment dans le passage d’une discipline à l’autre ? En quoi cette pratique interdisciplinaire est-elle une plus-value créative dans la production de connaissances nouvelles pour comprendre des problèmes impossibles à résoudre à partir d’un seul regard discipliné ? Ce livre est un appel au dépassement des frontières arbitraires entre les communautés disciplinaires, un appel à la créativité scientifique sous contrainte de rigueur et une heureuse contribution à un nouveau style de pensée interdisciplinaire.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 5 - «Actant», un concept nomade - Béatrice Fraenkel

Extract

Chapitre 5 «Actant», un concept nomade Béatrice Fraenkel École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS), Paris Résumé Partant de l’expérience du réseau pluridisciplinaire Langage et Travail fondé en 1986, nous nous interrogeons sur les formes langagières du dialogue interdisciplinaire. L’étude postule l’existence d’un paradigme regroupant les termes «auteur – agent – acteur – actant» partagés par les membres du réseau. Malgré leur ressemblance morphologique et leur proximité sémantique, leur histoire et leur statut sont divers. Auteur, agent et acteur appartiennent à la langue commune, auteur a fait l’objet de travaux spécifiques en linguistique. Nous nous attachons à retracer la remarquable carrière du terme actant, néologisme savant forgé au XXe siècle, à partir de textes et du témoignage de plusieurs chercheurs. Cette étude de cas contribue à revisiter la notion de concept nomade proposé par Isabelle Stengers. 5.1 Une expérience d’interdisciplinarité : le Réseau Langage et Travail Contribuer aux travaux du Réseau Langage et Travail a été pour de nombreux chercheurs une expérience mémorable de pluridisciplinarité. Fondé en 1986, par un groupe de chercheurs en linguistique, sociolo- gie du travail et sciences de la gestion, tous impliqués dans des travaux de terrain, le réseau a rapidement élargi son périmètre scientifique aux sciences de la communication, à la psychologie du travail, l’ergonomie, l’anthropologie. Partant du constat que le travail se transformait pro- fondément sous l’impulsion conjuguée de la tertiarisation, de l’infor- matisation et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.