Show Less

Grandes controverses en éducation

Series:

Edited By Alain Vergnioux

Au cours des dernières décennies, le champ de l’éducation et de la pédagogie a été parcouru de controverses parfois très vives, qui laissaient cependant l’impression de reprendre des débats anciens. Ceux-ci s’étaient déjà rencontrés sous la Renaissance ou au XIX e siècle, quand se mettent en place les conditions modernes de l’école.
Un séminaire a réuni pendant 4 ans des chercheurs des Universités de Caen, Nantes et Rouen autour de ces questions. Etudier ce type de controverses présente en effet de nombreux avantages : elles portent sur des notions centrales de l’éducation et constituent un observatoire privilégié pour l’analyse de la « raison éducative ». Il s’agit, en effet, de dégager des continuités, des constantes, de reconstituer des genèses ou des périodes, et d’étudier les enjeux et les arguments mis en œuvre. Il est alors possible de mettre en contrastes les systèmes d’explication et de légitimation mobilisés et d’éclairer de façon critique des débats qui, aujourd’hui encore, empruntent à leur insu les mêmes voies.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

PARTIE 1 - FIGURES EMBLÉMATIQUES

Extract

23Introduction PARTIE 1 FIGURES EMBLÉMATIQUES 24 Grandes controverses en éducation. Logiques, sens, enjeux 25Érasme et Luther: la controverse sur le libre arbitre CHAPITRE 1 ÉRASME ET LUTHER: LA CONTROVERSE SUR LE LIBRE ARBITRE Jean-Marc Lamarre CREN – Université de Nantes Dans l’histoire de l’éducation, la Renaissance constitue un tournant, celui de l’avènement de «l’éducation de l’homme moderne», selon le titre du livre célèbre d’Eugenio Garin (1968). Si l’humanisme, qui veut rétablir les textes anciens dans leur authenticité, et la Réforme, qui veut revenir au christianisme des origines, se sont d’abord alliés contre un ennemi commun, le conflit entre Désiré Érasme (1469-1536) et Martin Luther (1483-1546) révèle l’opposition entre deux conceptions du monde, celle où l’homme s’affirme dans sa liberté et celle où l’homme ne trouve d’apaisement à son angoisse du péché et du salut que dans la seule affirmation de la grâce. La controverse à propos du libre arbitre (1524-1525) ne porte pas directement sur l’éducation, ce n’est pas à pro- prement parler non plus une controverse théologique, mais plutôt une controverse sur l’interprétation des Écritures. Opposant deux hommes qui partagent une même conscience de l’importance de l’éducation, cette querelle a toutefois des enjeux éducatifs fondamentaux. Quelle est donc la relation entre l’éducation et le problème du libre arbitre, tel qu’il est posé par Érasme et Luther à partir de l’interprétation des Écritures? Le problème du libre arbitre est celui...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.