Show Less

Réception et Créativité

Le cas de Stendhal dans la littérature Japonaise moderne et contemporaine

Edited By Julie Brock

Ce livre présente les trois dernières sessions du projet de l’Institut international des Hautes études de Kyôto (IIAS) « Réception et créativité – Le cas de Stendhal dans la littérature japonaise moderne et contemporaine ».
Visant à élucider les rapports entre la création et la réception, cette recherche réunit des spécialistes de littérature française, japonaise, générale et comparée, de philosophie, d’esthétique, ainsi que des traducteurs, éditeurs, critiques, créateurs et adaptateurs. Elle s’appuie sur la théorie de Marc-Mathieu Münch, l’effet de vie, qui défi nit le phénomène littéraire du point de vue anthropologique. C’est au prisme de la relation humaine que ce livre examine les rapports entre Stendhal et ses lecteurs japonais, eux-mêmes auteurs de littérature, critiques ou traducteurs.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Présentation des auteurs et des participants 427

Extract

Présentation des auteurs et des participants (par ordre alphabétique) AIZAWA NOBUYO (Maître de conférences, Université de Tokyô Keizai) Aizawa Nobuyo travaille dans le domaine de la philosophie française contemporaine, et s’intéresse particulièrement à Michel Foucault. Elle a soutenu en 2011, sous la direction des Professeurs Mizutani Masa- hiko et Taga Shigeru, un doctorat intitulé « Comment situer la mé- thodologie de Michel Foucault dans la philosophie moderne et con- temporaine ? Etude sur la fonction du discours chez Michel Foucault ». BRIGITTE ALLIOUX (Chargée de cours, Université de Toulouse-Le Mirail) Licenciée en droit à l’Université Paris II et spécialiste de japonais, Brigitte Allioux a séjourné au Japon de 1978 à 1981 (Musée Idemit- su), puis de 1981 à 1984, où elle enseignait comme lectrice à l’Univer- sité Meidai. Elle a enseigné l’histoire de l’art à l’université de Tou- louse-Le Mirail et à l’Institut national des Langues et Civilisations orientales (INALCO). Traductrice de Ora ga haru (Mon année de printemps) de Kobayashi Issa (Éd. Cécile Defaut, 2006), elle a obtenu pour cette œuvre le Prix Konishi de la traduction en 2009. YVES-MARIE ALLIOUX (Maître de conférences, Université Toulouse-Le Mirail) Agrégé de lettres classiques, docteur d’Etat en littérature japonaise moderne de l’Université Paris VII, Yves-Marie Allioux a enseigné à l’Université de Kyôto de 1977 à 1985. Il est l’auteur d’un livre qui a été publié en japonais sous le titre Nihonshi o yomu (Lire la poésie japonaise), Ed. Hakusuisha, 1979 (3e édition sous...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.