Show Less

Le discours rapporté : approches linguistiques et perspectives didactiques

Series:

Edited By Cécile Desoutter and Caroline Mellet

Le discours rapporté (DR) est un objet de recherche complexe et débattu qui demande à être abordé sous ses multiples facettes. Le présent ouvrage rassemble des études en français et en italien sur les marques du DR, à l’oral et à l’écrit, dans une approche linguistique et didactique. L’introduction et les douze chapitres qui composent le recueil proviennent de contributeurs et contributrices venus d’horizons variés. Les uns et les autres illustrent, sur des bases théoriques diverses, l’hétérogénéité des phénomènes du DR, l’incertain de sa délimitation linguistique mais aussi son omniprésence dans les genres les plus divers. Considérant que le repérage, l’identification du DR et de ses frontières ne vont pas de soi, les auteurs suggèrent des pistes didactiques ou proposent des exercices intégrant les résultats de leurs analyses.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

FRANCESCA PAGANI - «Une histoire d’eau», une histoire rapportée. Pour une perspective didactique intégrant un texte multimédia dans NaviLire: les enjeux du court-métrage de Godard 101

Extract

FRANCESCA PAGANI Une histoire d’eau, une histoire rapportée. Pour une perspective didactique intégrant un texte multimédia dans NaviLire: les enjeux du court- métrage de Godard. «Tout est citation» (Jean-Luc Godard 2007) 1. Introduction Il est indéniable que le cinéma, la télévision, Internet et le numérique ont «relativisé [la] distinction plurimillénaire» entre oral et écrit (Maingueneau 2002: 203), au point que aujourd’hui on continue de distinguer par convention «divers axes […] qui interfèrent constam- ment» (Maingueneau 2002: 203). Un texte filmique permet d’envisager un discours sous une forme double – ou bien, en récusant la classification oppositive, mixte –, puisqu’il voit habituellement sa première réalisation dans un scénario conçu à l’écrit, change ensuite de canal et aboutit à une vidéo intégrant l’image en mouvement et, sauf dans quelques exceptions désormais très rares, et ayant toujours un but précis/intentionnel1, le sonore. Ce genre textuel se révèle très propice à l’étude du discours rapporté, car il donne la possibilité de dépasser les bornes d’un cadre strictement écrit qui, jusqu’à assez récemment, ont délimité l’approche à ce sujet. Rapporter un discours est ainsi envisagé comme un acte complexe, en mesure de mobiliser «tantôt le médium oral, tantôt le 1 Je me réfère à l’exemple emblématique de The Artist (2012), dirigé par Mi- chel Hazanavicius. Francesca Pagani 100 médium écrit, tantôt les deux» (Rosier 2008: 22)...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.