Show Less

Femmes nouvellistes françaises du XIX e siècle

Series:

Concepcion Palacios Bernal and Pedro Salvador Méndez Robles

Cet ouvrage collectif est une continuation d’une série d’études autour de la nouvelle en langue française publiées grâce à deux projets de recherche (Ministère de Science et Innovation Espagnol et Fondation «Séneca» de la Région de Murcia). L’approche des femmes qui ont écrit des nouvelles étant un aspect peu exploré et qui peut conduire à des découvertes intéressantes, les auteurs proposent cette fois-ci une monographie liée à l’idée de genre, avec l’objectif d’entreprendre de nouvelles pistes de recherche autour du récit court français. Les noms féminins n’abondent pas parmi les auteurs de nouvelles au XIX e siècle et leur production ne suppose qu’un très bas pourcentage de l’ensemble d’ouvrages répertoriés. À une époque où, dans le panorama scientifique et culturel, les figures phares sont des hommes, cette publication rattrape ces voix, ces sensibilités féminines oubliées, qui, de leur temps, se sont exprimées à travers la nouvelle. Bien que leur dévouement pour ce genre n’ait pas été le même et qu’elles aient été étiquetées par l’Histoire de la Littérature comme romancières, poétesses, dramaturges, journalistes ou tout simplement comme femmes de lettres, la réalité est que, de manière variable, beaucoup d’entre elles ont pratiqué le récit court.

Prices

See more price optionsHide price options
Show Summary Details
Restricted access

CONCEPCIÓN PALACIOS et PEDRO MÉNDEZ Présentation 9

Extract

Présentation Ce volume consacré aux femmes nouvellistes françaises du XIXe siècle est une continuation des études autour de la nouvelle en langue française réalisées grâce aux projets de recherche sur ce thème auxquels participent des cher- cheurs qui, appartenant à des institutions différentes, partagent depuis quelques années un même intérêt chercheur. Plusieurs volumes ont été publiés à cet égard, El relato corto francés del siglo XIX y su recepción en España (2003), Le récit fantastique en langue française de Hoffmann à Poe (2009), ainsi que les numéros 13 (2005) et 14 (2006) de la revue Anales de Filología Francesa ; une rencontre internationale sur La nouvelle au XIXe siècle : Auteurs mineurs (oc- tobre 2010) a eu lieu aussi à l’Université de Murcia dont les résultats ont été publiés sous le même titre. Tous visent un objectif commun, celui d’appro- fondir les connaissances sur le récit bref en langue française et de contribuer à cette histoire encore fragmentaire du genre1. Malgré l’intérêt croissant de la critique et les études publiées dans les dernières décennies, il y a encore un long chemin à parcourir dans la connaissance d’un genre qui vécut son âge d’or au XIXe siècle. Sur la base d’une approche complémentaire, nous proposons cette fois-ci la publication d’une monographie liée à l’idée de genre, avec l’objectif d’entre- prendre de nouvelles pistes...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.