Show Less

Lorsque le brouillard a cessé de nous écouter

Changement climatique et migrations chez les Q’eros des Andes Péruviennes

Geremia Cometti

Envisager le changement climatique du point de vue des acteurs qui en subissent les effets, tel est le pari de cet ouvrage. Les Q’eros forment une communauté transhumante établie dans la région de Cuzco (Pérou) dont la production agricole et le bétail sont significativement affectés par le changement climatique, notamment la variation du régime des pluies. Depuis une dizaine d’années, un nombre croissant de Q’eros migrent, principalement vers la ville de Cuzco. À partir d’enquêtes ethnographiques effectuées entre 2011 et 2014, cet ouvrage démontre la nécessité d’analyser la manière dont une société se représente le changement climatique afin de comprendre les interactions entre migrations et changement climatique. Par le biais d’une analyse des discours et des pratiques que les Q’eros maintiennent avec et au sein de leur environnement, cette étude révèle que la dichotomie nature–culture sur laquelle reposent les études conventionnelles des effets du changement climatique ne permet pas de rendre compte de la manière dont les Q’eros se représentent le changement climatique.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première Partie: Tous les chemins mènent à Q’ero

Extract

Première Partie Tous les chemins mènent à Q’ero 14 15 1. Le charme du mythe des derniers Incas : les Q’eros Cultivée depuis l’enfance comme un refuge, cette curiosité dis- tante n’est pas l’apanage de l’ethnologue ; d’autres observateurs de l’homme font d’elle un usage plus spectaculaire en la fécon- dant par des talents qui nous font défaut : mal à l’aise dans les grandes plaines de l’imaginaire, il nous faut bien passer par cette obéissance servile au réel dont sont affranchis les poètes et les romanciers. L’observation de cultures exotiques devient alors une manière de substitut : elle permet à l’ethnologue d’entrer dans le monde de l’utopie sans se soumettre aux caprices de l’inspiration. Philippe Descola (1993 : 34) 1.1 À la découverte des glaciers de la Cordillère Vilcanota L’état des glaciers, et bien entendu des calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique, constitue un bon indicateur du réchauffement plané- taire, si ce n’est le plus visible et le plus spectaculaire. Les glaciers jouent un rôle crucial dans le cycle de l’eau. En effet, 69.6 % de l’eau douce de la planète (25 millions de km3) est stockée dans les glaciers, lesquels sont en fait d’anciens réservoirs naturels (Coudrain et al. 2005 : 930). Une grande partie de ces eaux douces utilisables par les populations humaines sont stockées dans les glaciers de montagne. Or ceux-ci sont pratiquement tous en train de fondre plus ou moins rapidement. Au cours de ces...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.