Show Less

Plurilinguisme dans la littérature française

Series:

Alicia Yllera and Julian Muela Ezquerra

Ce volume s’intéresse à un phénomène très ancien mais qui a pris une grande ampleur de nos jours : la présence de langues ou dialectes autres que la langue de base du texte littéraire (ici le français). Les douze essais réunis dans ce volume analysent les différentes formes (alternance, assemblage, superposition de codes, etc.) et fonctions (ludique, comique, satirique, parodique, réaliste, esthétique, identitaire, revendicative, etc.) de l’hétérogénéité langagière à l’intérieur d’un même texte littéraire. Ces études s’intéressent à des textes français ou francophones appartenant à des époques différentes, qui vont des textes narratifs et dramatiques du XII e et du XIII e siècles jusqu’à des romans d’écrivains nés dans le dernier tiers du XX e siècle. D’autres chapitres analysent l’œuvre de Rabelais, la comédie du XVII e siècle, un récit de voyages du XVIII e siècle, un roman populaire du XIX e siècle, les romans policiers de Fred Vargas, une pièce inédite d’Hélène Cixous, des romans d’Albert Cohen, d’Ahmadou Kourouma et de Laura Alcoba, ainsi que deux pièces dramatiques de Jean Marc Dalpé.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Les différentes langues de Jean Marc Dalpé. Les motivations de l’hétérolinguisme (María Teresa Pisa Cañete)

Extract

María Teresa Pisa Cañete Les différentes langues de Jean Marc Dalpé. Les motivations de l’hétérolinguisme La carrière de Jean Marc Dalpé est, elle- même, hétérogène  : acteur, dramaturge, poète, traducteur littéraire, romancier, auteur de scénarios de télévision et professeur. Or, il y a un élément unificateur et essen- tiel à ces multiples facettes  : c’est la langue. Dalpé, qui s’est défini comme « un ouvrier d’un dire », en parlant de son métier, avoue ce que la langue signifie pour lui : La langue, c’est d’abord mon outil de travail. Mais ce qui me vient surtout en tête quand je pense à elle, c’est beaucoup de plaisir. La langue comme un plaisir de table, comme un fruit, une langue juteuse, mmmm ! (Cité par Rodrigue, 2007 : 246). Jean Marc Dalpé est l’un des auteurs franco- ontariens, toujours en ac- tivité, les plus étudiés par la critique1. D’ailleurs, Le chien, son premier grand succès (1987)2, est la pièce qui a attiré le plus d’attention parmi les chercheurs. Même si l’œuvre de Dalpé a été analysée de manière profuse, la plupart de ces études appartiennent au domaine littéraire, 1 Il convient de remarquer Jean Marc Dalpé. Ouvrier d’un dire, publié en 2007 sous la direction de Stéphanie Nutting et François Paré, qui rassemble les études présentées au colloque monographique sur l’œuvre de Dalpé tenu du 16 au...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.