Show Less
Restricted access

Langage et dynamiques du sens

Études de linguistique ibéro-romane

Edited By Sophie Azzopardi and Sophie Sarrazin

Quels sont les mécanismes à l’œuvre dans la production de sens ? Quelles dynamiques entrent en jeu dans les phénomènes d’évolution sémantique ? De quelle façon interviennent les divergences de sens entre éléments génétiquement apparentés de deux langues du domaine ibéro-roman ? Faisant suite au Colloque International de Linguistique Ibéro-romane de Montpellier (mai 2013), cet ouvrage entend apporter des réponses à ces questions au cœur de la recherche linguistique de ces dernières décennies en rassemblant des contributions qui interrogent des phénomènes linguistiques des deux principales langues du domaine ibéro-roman, l’espagnol et le portugais, à partir de cadres théoriques diversifiés tels que la sémantique formelle, la pragmatique, l’approche variationniste ou encore la linguistique de corpus. Les auteurs abordent les relations entre structurations mentales et structurations sémantiques, analysent les mécanismes de construction du sens au sein d’interactions langagières ou en lien avec l’environnement discursif mais aussi des phénomènes de variations discursives, phonétiques et graphiques. Tous mettent en évidence un des aspects des dynamiques du sens au cœur du langage afin de les saisir dans leur perpétuel mouvement.
Show Summary Details
Restricted access

Le Cancionero numérique de Brian Dutton, Dorothy Severin et Fiona Maguire ; vers une analyse linguistique des sonnets du Marquis de Santillane

Extract

← 202 | 203 → LE CANCIONERO NUMÉRIQUE DE BRIAN DUTTON, DOROTHY SEVERIN ET FIONA MAGUIRE ;VERS UNE ANALYSE LINGUISTIQUE DES SONNETS DU MARQUIS DE SANTILLANE

BERNARD DARBORD César GARCÍA DE LUCASUniversité Paris Ouest Nanterre La Défense EA 369 Études romanes, CRIIA

1. L’histoire codicologique de l’œuvre du Marqués de Santillana : descriptio, examinatio, selectio

Le Marquis de Santillane est connu pour son activité poétique intense, dans la bibliothèque de son palais de Guadalajara. Il réunissait en ce lieu un cercle d’érudits, poètes, copistes, traducteurs. Il fit venir d’Italie des œuvres classiques en latin et en italien qu’il fit traduire en espagnol (Pérez Priego 2002 : 843). C’est ainsi que les œuvres de Dante, de Pétrarque, de Boccace, de Leonardo Bruni, Pier Candido Decembrio, Giannozzo Manetti furent abondamment lues et commentées. Beaucoup de ces manuscrits appartinrent ensuite aux Ducs d’Osuna, avant de rejoindre les rayons de la Bibliothèque Nationale de Madrid. L’analyse codicologique de Miguel Ángel Pérez Priego contient une bonne description des manuscrits, tout en établissant un stemma général1.

Les fondements de la théorie poétique du marquis sont contenus dans le Prohemio e carta adressés au Connétable don Pedro de Portugal. L’œuvre introduit la première compilation de ses œuvres, vers 1445.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.