Show Less
Restricted access

L’argumentation dans les contextes de l’éducation

Edited By Nathalie Muller Mirza and Christian Buty

Les programmes scolaires accordent aujourd’hui une place importante à l’argumentation, comme objet d’apprentissage mais aussi comme démarche critique, propice au développement d’une posture citoyenne. Cet intérêt est légitime au vu des recherches récentes en éducation. L'observation des pratiques en classe montre toutefois que l’argumentation est une activité complexe, qui nécessite la coordination d'habiletés cognitives et relationnelles, et sensible aux contextes dans lesquels elle se déploie. Réunissant des contributions de chercheurs de renommée internationale et présentant différents dispositifs pédagogiques, cet ouvrage offre une réflexion sur le lien entre argumentation, apprentissage, contexte et savoirs sur lesquels porte l’argumentation. C’est la conjonction de ces quatre aspects qui fait son originalité et en signe la dimension pluridisciplinaire, à l’intersection de la psychologie, des sciences de l’éducation, des sciences du langage et de la didactique. Ce livre constitue une ressource pour toute personne intéressée par les bases théoriques de l’intégration de l’argumentation en classe, par ses effets sur l’apprentissage, et par les outils d’analyse de l’argumentation en contextes.
Show Summary Details
Restricted access

Le territoire comme composante de l’identification nationale dans l’argumentation des élèves du secondaire

Extract

Le territoire comme composante de l’identification nationale dans l’argumentation des élèves du secondaire1



RAMÓN LÓPEZ FACAL (Université de Santiago de Compostela), MARÍA PILAR JIMÉNEZ-ALEIXANDRE (Université de Santiago de Compostela) & FRANCESCO ARCIDIACONO (Université de Neuchâtel)

Introduction: nation et identification nationale

L’idée que les nations sont des constructions idéologiques qui se sont développées pendant les deux cents dernières années recueille un large consensus en histoire (Breully, 1993; Hobsbawm, 1990), en sociologie (Gellner, 1997) et dans d’autres disciplines sociales (Anderson, 1993; Hutchison & Smith, 1994; Smith, 1998). Dans ce chapitre, nous examinons l’hypothèse selon laquelle, parmi une grande partie de la population scolaire, la représentation sociale de nation est encore associée à des conceptions romantiques qui ont alimenté différents types de nationalismes depuis le 19e siècle (López Facal, 1999). Ici la notion de représentation sociale est utilisée au sens formulé par Moscovici (1961), en tant que mode de connaissance, idéation collectivement construite et manifestation de la cognition sociale. La complexité du débat qui a caractérisé l’idée de représentation sociale ces dernières années est évidente: pour Wagner (1994), la théorie des représentations sociales est une voie intéressante pour articuler un contenu mental structuré, formé par des images et des symboles sociaux, avec des processus tels que la création, l’élaboration et la diffusion de connaissances....

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.