Show Less
Restricted access

Régimes démographiques et structures socio-économiques

Les communautés villageoises de la province de Namur durant la première moitié du 19e siècle

Series:

Marc Debuisson

Un terroir et une population : entre les deux se sont tissés des liens qui forment plus qu’un espace, une structure de vie construite par la communauté villageoise. Le concept de régimes démographiques a tardé à s’imposer dans les analyses en démographie historique. Pourtant, cette approche permet d’intégrer deux dimensions longtemps négligées en démographie : les migrations et le terroir. En ce début du 19e siècle, dans la province de Namur (Belgique) confrontée aux bouleversements de la révolution industrielle, les comportements démographiques des communautés villageoises ont dû s’adapter à l’évolution physique, économique et sociale de leur environnement qui, lui-même, était modelé par l’essor sans précédent de la population. A partir d’une analyse quantitative de près de 400 communes de la province de Namur, six communes-cas reflétant la grande diversité des régimes démographiques ont été retenues pour une approche mêlant quantitatif, en observant 8’000 individus, et qualitatif, en recourant aux archives locales. Cette recherche tente en effet de réconcilier le quantitatif et le qualitatif, le macro et le micro en privilégiant un niveau méso : la communauté villageoise.
Show Summary Details
Restricted access

2. Mise en place de l’appareil statistique national (1795–1856)

Extract

← 24 | 25 →

2. Mise en place de l’appareil statistique national (1795–1856)

2.1 L’administration française, entre l’effort de guerre et la gouvernance par la raison du chiffre

On en est là lorsque survient la Révolution française. Rapidement, au lendemain de l’annexion des Pays-Bas méridionaux à la France, l’administration centrale va se focaliser sur l’inventaire des ressources que le pays est susceptible de fournir à l’effort de guerre. Des tableaux de domicile sont dressés dans chaque commune pour permettre la répartition des amendes et éventuellement des indemnités en cas de dommages (Hélin, 1980a, p. 13). Les dénombrements des hommes et des ressources (grains, bétails…) décidés par l’Administration Centrale et Supérieure de la Belgique et effectués en toute hâte dès l’an III ne sont dès lors que l’étape préalable aux réquisitions (Kempeneers, 1976, p. 31-.39 ; Hélin 1980a). La précipitation avec laquelle ils sont réalisés jointe à leur finalité nuit bien sûr fortement à leur qualité. Preuve en est la plainte du Préfet du département voisin de l’Ourthe qui, en l’an IX, vu les contraintes de sa mission, reste dans l’approximation (Desmousseaux, an IX, p. 4) :

J’ai multiplié les efforts pour m’assurer de l’exactitude de ce dénombrement [an V] ; mais l’impôt des patentes étant établi sur la population, et cet impôt étant un des élémens [sic] de calcul...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.