Show Less
Restricted access

Traversée

Essai sur la communication

Series:

Milton N. Campos

Le statut scientifique de la communication reste vague et de nombreuses disciplines lui consacrent leurs théories et méthodologies. Afin d’approcher ce problème contemporain, ce livre présente la théorie communicationnelle de l’ écologie du sens et une proposition méthodologique ancrée, à la fois, dans la recherche-action et la sémiotique constructiviste-critique. Au fil du texte, l’auteur navigue au cœur de la recherche contemporaine entre les écueils de la radicalisation épistémologique, tissant les contributions de Jean Piaget, Jean-Blaise Grize et Jürgen Habermas avec les siennes en quête d’un consensus épistémologique éthique et équilibré. L’essai met en valeur la transdisciplinarité de la communication, essayant de démontrer sa pertinence dans la construction critique des connaissances dans toutes les disciplines scientifiques, des mathématiques aux sciences sociales.
Show Summary Details
Restricted access

La flèche du temps

Extract

101

Introduction

Les traces qui intéressent les historiens, les archéologues et les anthropologues dans leurs quêtes, qu’il s’agisse d’ossements, d’objets, de bâtiments ou de monuments ne parlent pas par elles-mêmes. Comme elles sont composées de matériaux silencieux, il faut les interpréter, chercher à comprendre le contexte de leur apparition, essayer de dégager les intentions à l’origine de leur production – qu’elles soient empiriques ou spirituelles – et réfléchir aux hypothèses pouvant nous éclairer sur le passé. Néanmoins, force est de constater que la plupart des traces des communications humaines, détruites par le mépris, l’oppression, la mort ou l’impitoyable nature, n’ont pas nécessairement disparu. Le langage, compris ici comme n’importe quelle structure de communication, leur garantit la pérennité. Si les élites actuelles « semblent » prêter davantage attention à la communication que celles qui les ont précédées, il est certain que la transmission des valeurs préoccupait également les Anciens – des petites tribus clairsemées aux plus grandes civilisations. Cette transmission culturelle d’une génération à l’autre n’empêche cependant pas la force de la nature de se manifester. La biologie des populations nous apprend que le rapport à l’autre est beaucoup plus complexe qu’il ne le paraît. Il s’insère dans un processus génético-social au cours duquel se construisent des traits collectifs, longuement modelés au fil des ans. Les recherches nous font de plus en plus prendre conscience du...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.