Show Less
Restricted access

L’ironie dans la presse satirique

Etude sémantico-pragmatique

Series:

Elena Siminiciuc

L’auteure de cet ouvrage avance des hypothèses nouvelles à propos d’une figure du discours particulièrement répandue, l’ironie, étudiée à partir d’exemples authentiques issus pour l’essentiel de la presse satirique. Une riche discussion critique de l’ensemble des théories rhétoriques, sémantiques, pragmatiques développées sur la question de l’ironie permet de tisser des ponts entre les époques et les approches, de mettre en perspective les outils et les cadres théoriques qui ont été échafaudés pour cerner cet objet labile, dont la compréhension a intrigué tant les rhétoriciens de l’antiquité que les linguistes contemporains. L’hypothèse défendue par l’auteure consiste à faire de l’ironie un phénomène bidimensionnel, comportant une facette énonciative et une facette argumentative. L’analyse minutieuse de chacune de ces deux facettes, à l’aide des outils de la théorie argumentative de la polyphonie et de la théorie des blocs sémantiques, lui permet de trancher les débats qui divisent la communauté des pragmaticiens ironologues.
Show Summary Details
Restricted access

Remerciements

Extract



J’aimerais exprimer ma gratitude à toutes les personnes qui m’ont encouragée et soutenue tout le long de cette aventure qu’a été l’élaboration et la rédaction d’un ouvrage sur l’ironie.

Ma reconnaissance profonde et mes remerciements s’adressent d’abord à Corinne Rossari et Ligia-Stela Florea. C’est avant tout grâce à leur soutien inconditionnel tant sur le plan professionnel que sur le plan humain que ce livre a pu naître.

Je remercie très sincèrement Marc Bonhomme, Alain Berrendonner, Michel Viegnes, Liana Pop, Marion Carel pour leurs remarques et critiques judicieuses.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.