Show Less
Restricted access

Voir l’habit

Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVII e siècle

Series:

Edited By Danièle Duport and Pascale Mounier

Les écrivains et les artistes du Moyen Âge et de l’âge moderne font souvent référence à la manière de se vêtir. Ils envisagent le vêtement du point de vue de son apparence – comme objet référentiel – ou comme un signe vers autre chose – vers un second élément, concret ou abstrait.
Le présent volume propose une série d’enquêtes sur la poétique du vêtement élaborée du XIII e siècle au XVII e siècle, issues d’un colloque organisé à Caen en mars 2014. Il analyse la représentation de l’ensemble de la tenue, c’est-à-dire du vêtement en soi, des attributs et des accessoires qui fonctionnent métonymiquement avec lui, à partir du double discours tenu : celui sur « l’habit » – nous dirions aujourd’hui plutôt « les habits » – et celui de l’habit. Il montre que le plus souvent les deux types de visions se croisent dans les textes et dans les images produits. La variété des angles d’attaque des analyses rassemblées permet le repérage d’éléments de convergence entre les deux grands genres de représentation envisagés – verbal et plastique – ainsi que l’appréciation de la spécificité de chacun d’eux.
Show Summary Details
Restricted access

Dimencherets, gorgias, frasés comme un oignon: l’invention de la mode et de sa critique vers la fin du XVe siècle

Extract

← 26 | 27 → JELLE KOOPMANS

Université d’Amsterdam

Dimencherets, gorgias, frasés comme un oignon : l’invention de la mode et de sa critique vers la fin du XVe siècle

Le théâtre profane de la fin du Moyen Âge – et notamment celui des farces et sotties – abonde en renvois à des détails vestimentaires. Ceux-ci sont toutefois de nature diverse et peuvent être reliés à différents aspects hautement intéressants de l’habit mis en scène : il y a tout naturellement deux côtés à cette question, l’un ayant à voir plus proprement à la question du costume théâtral, l’autre étant directement relié à la mode, à l’actualité, à un « temps réel ». C’est surtout ce second aspect, hautement problématique d’ailleurs, qui fera la substance de cet article.

En même temps, la critique de la mode au théâtre doit nécessairement présenter un lien avec ce qui est montré, ce que montre, ce que fait voir le théâtre de l’époque. En d’autres mots : même s’il existe une distinction essentielle entre l’habit de théâtre – disons, le costume – et son effectivité sur la scène, à côté de cela, tout lien avec une réalité vestimentaire mérite bien une nouvelle étude. Il est clair que nous avons ici un thème qui va bien au-delà de la simple mention et qui se présente plutôt comme une structure. En même temps, il n’est pas facile de déterminer...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.