Show Less
Restricted access

Voir l’habit

Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVII e siècle

Series:

Edited By Danièle Duport and Pascale Mounier

Les écrivains et les artistes du Moyen Âge et de l’âge moderne font souvent référence à la manière de se vêtir. Ils envisagent le vêtement du point de vue de son apparence – comme objet référentiel – ou comme un signe vers autre chose – vers un second élément, concret ou abstrait.
Le présent volume propose une série d’enquêtes sur la poétique du vêtement élaborée du XIII e siècle au XVII e siècle, issues d’un colloque organisé à Caen en mars 2014. Il analyse la représentation de l’ensemble de la tenue, c’est-à-dire du vêtement en soi, des attributs et des accessoires qui fonctionnent métonymiquement avec lui, à partir du double discours tenu : celui sur « l’habit » – nous dirions aujourd’hui plutôt « les habits » – et celui de l’habit. Il montre que le plus souvent les deux types de visions se croisent dans les textes et dans les images produits. La variété des angles d’attaque des analyses rassemblées permet le repérage d’éléments de convergence entre les deux grands genres de représentation envisagés – verbal et plastique – ainsi que l’appréciation de la spécificité de chacun d’eux.
Show Summary Details
Restricted access

Le vêtement des juifs et du sarrasin dans le manuscrit Paris, BnF, fr. 22928 des Miracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci

Extract

← 90 | 91 → DANIÈLE SANCY

Université du Havre- UMR 6266 IDEES

Le vêtement des juifs et du sarrasin dans le manuscrit Paris, BnF, fr. 22928 desMiracles de Nostre Dame de Gautier de Coinci

C’est à un prieur de Vic-sur-Aisne, Gautier de Coinci (1177/78-1236), que l’on doit l’une des plus célèbres collections des miracles de la Vierge, composée entre les années 1214 et 12281. Le recueil des Miracles de Nostre Dame (MND) était vraisemblablement achevé lorsqu’il devint grand prieur du monastère de Saint-Médard de Soissons en 1233. Si l’on considère le succès d’une œuvre au nombre de copies conservées, celle-ci fait partie des textes largement diffusés à la fin du Moyen Âge, puisque cent quatorze manuscrits ont été actuellement identifiés, comprenant tout ou partie des MND2. Ce succès ne doit rien au hasard : dans un contexte de renouveau de la dévotion mariale, Gautier de Coinci offre à un public de laïcs la traduction de récits miraculaires, dont la plupart sont connus et diffusés par d’autres voies, notamment la prédication – nombre de miracles circulent sous forme d’exempla –, voire le théâtre (le miracle de Théophile par exemple), ou encore les récits des ← 91 | 92 → Vies des Pères auxquels sont souvent associés les miracles de la Vierge dans les manuscrits composites.

Au sein de ce vaste et complexe corpus, une trentaine de manuscrits a été enlumin...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.