Show Less
Restricted access

Voir l’habit

Discours et images du vêtement du Moyen Âge au XVII e siècle

Series:

Edited By Danièle Duport and Pascale Mounier

Les écrivains et les artistes du Moyen Âge et de l’âge moderne font souvent référence à la manière de se vêtir. Ils envisagent le vêtement du point de vue de son apparence – comme objet référentiel – ou comme un signe vers autre chose – vers un second élément, concret ou abstrait.
Le présent volume propose une série d’enquêtes sur la poétique du vêtement élaborée du XIII e siècle au XVII e siècle, issues d’un colloque organisé à Caen en mars 2014. Il analyse la représentation de l’ensemble de la tenue, c’est-à-dire du vêtement en soi, des attributs et des accessoires qui fonctionnent métonymiquement avec lui, à partir du double discours tenu : celui sur « l’habit » – nous dirions aujourd’hui plutôt « les habits » – et celui de l’habit. Il montre que le plus souvent les deux types de visions se croisent dans les textes et dans les images produits. La variété des angles d’attaque des analyses rassemblées permet le repérage d’éléments de convergence entre les deux grands genres de représentation envisagés – verbal et plastique – ainsi que l’appréciation de la spécificité de chacun d’eux.
Show Summary Details
Restricted access

Un livre illustré : De gli habiti delle religioni… (1626) d’Odoardo Fialetti

Extract

← 120 | 121 → SILVIA FABRIZIO-COSTA

Université de Caen, EA 4256 LASLAR

Un livre illustré : De gli habiti delle religioni… (1626) d’Odoardo Fialetti

Cette étude s’intéresse à un livre qui constitue l’une des pièces significatives de l’exposition qui s’est tenue à la Bibliothèque Droit-Lettres de l’université de Caen en mars 20141 et qui complète le programme de ce colloque où l’image et le texte sont appelés à dialoguer suivant des approches diversifiées. Il s’agit d’un ouvrage illustré, un livre italien édité à Venise en 1626, conservé dans la Réserve sous la cote 247030 et entré dans les fonds en 1962, probablement un de ces achats antiquaires que la direction de l’époque effectuait afin d’enrichir, un tant soit peu, les fonds anciens partis en cendres avec le bombardement de juillet 1944 et reconstitués dans l’après-guerre. Rappelons que l’ensemble des nouveaux bâtiments fut inauguré le 1er et 2 juin 1957 et que la section Droit-lettres, une des trois sections (avec sciences et médecine) de la Bibliothèque universitaire possède une réserve de 7000 ouvrages. De contenu bien hétérogène, la réserve est constituée de livres rares et précieux arrivés dans les lots de bibliothèques entières achetées, léguées ou confisquées2. Il en découle que le repérage des livres italiens n’est pas aisé : pour les livres avant 1600, l’outil élaboré par l’ancien bibliothécaire Alain Girard,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.