Show Less
Restricted access

France-Allemagne : la difficile convergence

Series:

Hau

Les inégalités de performances économiques entre la France et l’Allemagne reposent sur des dissemblances structurelles qui sont bien connues. Mais leurs origines le sont beaucoup moins, ce qui est source de malentendus. Le présent ouvrage vise à préciser comment les deux peuples ont divergé au cours des siècles. Avec la construction européenne, les sociétés allemande et française ont commencé lentement à se rapprocher, par un jeu d’influences réciproques. L’étude de l’évolution récente montre que c’est l’influence de l’Allemagne sur la France qui l’emporte : la France n’a pas réussi à convertir l’Allemagne à une gestion moins rigoriste de la monnaie ni à une protection accrue vis-à-vis des pays tiers ; en revanche, il semble que la société française ait commencé, malgré des lenteurs et des retours en arrière, à adopter certains traits du modèle allemand.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 1 : Une adaptation asymétrique à la mondialisation

← 8 | 9 → Chapitre 1

Extract

Alors que l’Allemagne affichait, au XIXe siècle et durant la première moitié du XXe, une balance commerciale le plus souvent déficitaire, elle enregistre, depuis 1951, une balance commerciale excédentaire en permanence – à l’exception des quelques années qui ont suivi la réunification de 1990. Pour la France, depuis la fin de la seconde guerre mondiale, la situation est inverse de celle de l’Allemagne : à l’exception de quelques courtes périodes14, sa balance commerciale est structurellement déficitaire.

L’origine de cette divergence doit être recherchée dans le passé historique des deux pays. L’Allemagne a été, depuis longtemps, plus ouverte aux échanges extérieurs que la France. Cette dernière ne s’est convertie que récemment, en 1958, au libre-échange, et l’historien sait qu’un demi-siècle, c’est bien peu, pour opérer un changement fondamental en matière de mentalités, de comportements et d’institutions.

La France du XVIIIe siècle représentait un marché considérable et fortement protégé de la concurrence étrangère. Beaucoup de producteurs français pensaient d’abord à leur marché intérieur et pouvaient facilement s’en contenter. Le but du système douanier était de leur réserver l’accès à ce marché. La guerre maritime avec l’Angleterre, qui a culminé entre 1792 et 1815, a favorisé cette tendance au repli en bridant le développement des villes portuaires de la façade atlantique.

L’industrialisation de la France a débuté, durant le régime napoléonien,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.