Show Less
Restricted access

Noi – Nous – Nosotros

Studi romanzi – Études romanes – Estudios románicos

Edited By Maria Chiara Janner, Mario A. Della Costanza and Paul Sutermeister

Wir sind Papst («nous sommes Pape») n’est pas une expression du pluralis maiestatis souvent utilisé par les souverains, mais un nous inclusif de l’entière nation allemande : un exemple journalistique qui joue avec la plasticité du nous, la première personne du pluriel. Pronom d’un esprit identitaire basé sur l’inclusion et l’exclusion, « pronom de lâcheté » (Manganelli) utilisé par ceux qui refusent d’assumer les responsabilités liées au fait de dire je, ou bien encore abus de pouvoir, le nous permet un déguisement du sujet et se prête à des usages différents.
Les essais contenus dans ce volume étudient le phénomène facetté de la première personne du pluriel dans des diverses langues et littératures romanes, du point de vue théorique jusqu’à l’analyse de cas exemplaires, dans les perspectives linguistique, littéraire, philologique et des études culturelles.
Show Summary Details
Restricted access

Il noi tra enunciazione, indessicalità e funzionalismo

Extract



Résumé

Dans cet article, le pronom nous est examiné à partir de trois points de vue. Le premier est celui de la « théorie de l’ énonciation », élaborée par Émile Benveniste, reliant le pronom nous à la perspective de la subjectivité dans le langage. Dans le cas du pronom de la première personne du pluriel nous, dit Benveniste, on n’a pas un véritable phénomène de pluralisation du sujet je, mais plutôt une jonction particulière entre le je et le non-je, qui produit une dilatation ou un affaiblissement de la dimension de la subjectivité, comme le montrent, par ailleurs, les formes du pluralis majestatis et modestiae. Le second point de vue est celui de la philosophie analytique du langage, dans laquelle le problème de la référence devient central. Dans cette perspective, le nous est classé comme un indical impur, car il indique de manière rigide le sujet parlant parmi les individus appartenant à la classe des nous, mais en même temps c’est seulement grâce à l’intentionnalité du locuteur qu’on peut fournir la référence aux autres personnes qui font partie de la même classe. La troisième perspective – assez similaire à la première – est celle du fonctionnalisme linguistique, qui repère dans la forme linguistique nous une série de fonctions qui varient selon le contexte d’énonciation.

1. È noto che un interessante contributo alla chiarificazione semantica del pronome noi si deve a...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.