Show Less
Restricted access

L’émergence des ONG en Chine

Le changement du rôle de l’Etat-Parti

Paolo Urio and Yuan Ying

Depuis le début des réformes en 1978, l’Etat-Parti chinois a diminué son emprise sur la société et a accordé aux organisations non-gouvernementales (ONG) un nouvel espace de liberté. Mais, en même temps, il a limité leur marge de manœuvre de façon significative. Quelles sont les raisons qui expliquent cette stratégie apparemment contradictoire ? Pour répondre à cette question cette recherche a été fondée sur l’hypothèse suivante : d’une part les ONG sont nécessaires pour remplir le vide laissé par l’Etat dans le social, mais d’autre part elles représentent une menace pour le pouvoir du Parti.
Cette recherche se base sur l’observation participante, des entretiens avec les fondateurs et le personnel d’ONG chinoises et étrangères, des représentants de la société civile, des autorités publiques et des universitaires spécialistes du domaine, ainsi que sur des sources secondaires.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 4 : La diversité des ONG chinoises

Extract

L’objectif de ce chapitre vise à donner, à l’aide des statistiques officielles, une vue d’ensemble sur le développement des acteurs caritatifs en Chine depuis 1988 (date à laquelle les statistiques sont disponibles) jusqu’à 2007/8. Dans la première partie du chapitre nous présentons les données officielles publiées par le gouvernement chinois. Il s’agit des organisations officiellement reconnues qui entrent dans les différentes catégories d’ONG selon les définitions établies par le gouvernement, précisées au paragraphe suivant. Dans la seconde partie de ce chapitre nous présentons différents points de vue de chercheurs chinois concernant le nombre et les types d’ONG chinoises. Nous verrons qu’il y a un grand écart entre les statistiques officielles et les estimations des chercheurs. L’explication de cet écart sera donnée à la fin de ce chapitre en analysant les formes d’existence et les domaines d’activité des ONG chinoises.

L’enregistrement officiel des organisations civiles (minjian zuzhi), terme officiel utilisé par le gouvernement chinois pour désigner l’ensemble des ONG chinoises, a débuté seulement en 1988. C’est ainsi que les données officielles existent seulement à partir de cette année-là. Actuellement dans les statistiques officielles, il existe trois sortes d’ONG: les associations (shetuan), les unités privées sans but lucratif (minban feiqiye danwei) et les fondations (jijinhui). Cependant durant les dix premières années, c’est-à-dire de 1988 à 1998, seules les associations étaient prises en compte dans la statistique. Ce n’est qu’en 1999 que les unités...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.