Show Less
Restricted access

L’émergence des ONG en Chine

Le changement du rôle de l’Etat-Parti

Paolo Urio and Yuan Ying

Depuis le début des réformes en 1978, l’Etat-Parti chinois a diminué son emprise sur la société et a accordé aux organisations non-gouvernementales (ONG) un nouvel espace de liberté. Mais, en même temps, il a limité leur marge de manœuvre de façon significative. Quelles sont les raisons qui expliquent cette stratégie apparemment contradictoire ? Pour répondre à cette question cette recherche a été fondée sur l’hypothèse suivante : d’une part les ONG sont nécessaires pour remplir le vide laissé par l’Etat dans le social, mais d’autre part elles représentent une menace pour le pouvoir du Parti.
Cette recherche se base sur l’observation participante, des entretiens avec les fondateurs et le personnel d’ONG chinoises et étrangères, des représentants de la société civile, des autorités publiques et des universitaires spécialistes du domaine, ainsi que sur des sources secondaires.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 7 : Le profil social des fondateurs et du personnel des ONG caritatives chinoises

Extract

Etant donné que les ONG caritatives chinoises constituent un phénomène relativement récent et restent pour l’instant encore assez vulnérables face aux dispositions légales et administratives existantes dans le pays, les fondateurs de ces ONG jouent un rôle très important pour la création, la survie et le développement de leur organisation. Leur mission comporte non seulement la récolte de fonds, mais aussi l’entretien de bonnes relations avec les autorités locales et le choix du personnel employé par l’organisation. Leur engagement est influencé par leurs valeurs, leur vision et leur conviction quant aux activités de leur ONG. En outre, nous avons constaté une professionnalisation croissante du personnel des ONG caritatives chinoises. A la différence de la plupart des fondateurs qui ont une vision et un engagement très profonds, un nombre croissant de ces personnes s’engagent dans ces ONG tout simplement pour gagner leur vie et éventuellement pour y faire carrière. Ce n’est pas le feu sacré qui les a conduits dans le secteur caritatif. Ils sont davantage intéressés par la formation professionnelle, le salaire et les conditions de travail.

Dans ce dernier chapitre, nous allons analyser le profil social des fondateurs et du personnel des ONG chinoises caritatives, dans le but de mieux comprendre l’émergence du secteur associatif en Chine. Nous allons donc essayer de comprendre ces organisations à partir de l’intérieur, c’est-à-dire en nous basant sur les témoignages que...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.