Show Less
Restricted access

« Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots »

Mélanges d'études pour Giuseppe Bernardelli

Edited By Enrica Galazzi, Marisa Verna and Maria Teresa Zanola

Depuis les années 1960, maintes générations d’étudiant(e)s et de nombreux collègues ont pu apprécier les qualités humaines et scientifiques de Giuseppe Bernardelli. Ce volume d’hommage se propose comme une preuve d’un dialogue toujours vivant, sur les deux côtés de la littérature et de la linguistique, autour de cette passion pour « les mots », manifestée par l’enseignement et par les études que Bernardelli a toujours menées avec finesse et acribie. D’où le titre de ces mélanges : « Tout le talent d’écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots » (Gustave Flaubert, À Louise Colet, 22 juillet 1852)
Show Summary Details
Restricted access

Aimez-vous la verdure ?

Extract

ENRICA GALAZZI, MARIE-CHRISTINE JULLION

Aimez-vous la verdure?

« De toutes les couleurs, il se pourrait que le vert fût la plus mystérieuse en même temps que la plus apaisante. Peut-être accorde-t-elle dans ses profondeurs le jour et la nuit ? Sous le nom de verdure, elle dit le végétal : tous herbages, tous feuillages. C’est-à-dire aussi, pour nous : ombrages, fraîcheur, asile d’un instant ». (Philippe Jaccottet, Cahier de verdure, « Pléiade », 2014 : 757).1

1.Introduction

La sauvegarde de la planète est au cœur des préoccupations des humains qui sont, par ailleurs, responsables de sa mise en danger. L’urbanisation accélérée et irréversible qui marque le troisième millénaire interpelle les responsables des paysages urbains : comment envisager les villes du futur ?

Dans le monde entier, architectes, urbanistes, paysagistes, jardiniers engagent leur créativité et leur imagination pour inventer des coins de verdure inédits. Robert Solé affirme déjà en 2009 : « Qui l’aurait cru ? En pleine crise économique, il n’est question que d’écologie. La France ne jure que par la révolution verte. A gauche comme à droite, c’est l’union dans la biodiversité » (Le Monde 11/06/2009). À l’Expo de Shanghaï, en 2010, le pavillon français se voulait plus vert que nature et même s’il s’est quelque peu « effeuillé » par rapport au projet initial, « la verdure s’y trouve en longue coulée sur les façades de la cour int...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.