Show Less
Restricted access

Les professionnels et leurs formations

Entre développement des sujets et projets des institutions

Series:

Richard Wittorski, Olivier Maulini and Maryvonne Sorel

Le titre de ce livre traduit l’intention des auteurs d’étudier la professionnalisation du point de vue double du développement des personnes et de l’organisation sociale de leurs activités. Il s’agit donc de s’intéresser à la fois à la manière dont un individu singulier devient professionnel au fil des apprentissages qu’il développe dans son itinéraire de vie et professionnel et à la manière dont l’activité qu’il déploie fait l’objet d’une formalisation, d’une reconnaissance voire d’une codification sociales. La question est donc moins celle des professions que celles des dynamiques sociales associées aux phénomènes de professionnalisation des individus et des activités ; celles-ci diffèrent sensiblement selon qu’elles sont portées par les organisations à l’adresse des individus ou qu’elles sont portées par les individus eux-mêmes. L’hypothèse est qu’il existerait de fait une tension entre l’offre ou l’exigence de professionnalisation dans et par les dispositifs proposés par les institutions d’une part et les individus dans leur logique ou leur projet de développement professionnel d’autre part.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 6: L’avenir de la formation des adultes: entre logique économique et logique humaniste: Nacira Aït-Abdesselam

Extract

Nacira Aït-Abdesselam

Notre contribution a pour objet de s’intéresser au processus de professionnalisation au sein d’organismes de formation français que sont les ateliers de pédagogie personnalisée (APP), dont Catherine Renoult a présenté l’origine et le fonctionnement dans le premier chapitre de ce livre. Il s’agit d’appréhender les intentions des instances décisionnaires et le positionnement des acteurs (responsables de formation, représentants nationaux ou régionaux des ateliers…) qui ont eu, ou ont encore, une activité dans les APP ou le réseau APP.

Nous nous attacherons à saisir les intentions de professionnalisation de l’instance décisionnaire relevant de l’État qu’est le Ministère français de l’Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale pour faire apparaître la problématique comme étant une discordance entre la posture étatique présentant officiellement des attendus dans un cahier des charges et le désengagement de l’État porteur initial de l’organisation. Notre étude s’inscrit en effet dans un contexte de retrait de la puissance publique, au profit d’une logique de Nouveau Management Public externalisant certaines prestations.

Dans un premier temps, nous présenterons ce contexte en le situant dans une dimension historique, ce qui permettra de saisir les enjeux qui entourent les APP, lesquelles connaissent un environnement institutionnel mouvant depuis qu’ils ont fait l’expérience de changement dans la gouvernance du label APP. Puis, nous appréhenderons la nature des rapports qui lient l’État et...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.