Show Less
Restricted access

Les professionnels et leurs formations

Entre développement des sujets et projets des institutions

Series:

Edited By Richard Wittorski, Olivier Maulini and Maryvonne Sorel

Le titre de ce livre traduit l’intention des auteurs d’étudier la professionnalisation du point de vue double du développement des personnes et de l’organisation sociale de leurs activités. Il s’agit donc de s’intéresser à la fois à la manière dont un individu singulier devient professionnel au fil des apprentissages qu’il développe dans son itinéraire de vie et professionnel et à la manière dont l’activité qu’il déploie fait l’objet d’une formalisation, d’une reconnaissance voire d’une codification sociales. La question est donc moins celle des professions que celles des dynamiques sociales associées aux phénomènes de professionnalisation des individus et des activités ; celles-ci diffèrent sensiblement selon qu’elles sont portées par les organisations à l’adresse des individus ou qu’elles sont portées par les individus eux-mêmes. L’hypothèse est qu’il existerait de fait une tension entre l’offre ou l’exigence de professionnalisation dans et par les dispositifs proposés par les institutions d’une part et les individus dans leur logique ou leur projet de développement professionnel d’autre part.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 7: Professeur documentaliste: profession «métissée», profession clivée?: Françoise Chapron

Extract

Françoise Chapron

«Ah bon, il faut un CAPES pour ranger des bouquins?». Cela suffit à irriter les professeurs documentalistes en France et les étudiants préparant le concours de documentation. Car, cette profession mal connue, à laquelle on accède par un concours difficile, exige savoirs et compétences professionnelles multiples, par sa double activité: celle de gestionnaire d’un système d’information complexe, le CDI (Centre de documentation et d’information), mais aussi celle d’un professeur contribuant à la formation des élèves avec sa spécificité, comme ses autres collègues!

La question de leur identité réside déjà dans cette double dénomination de «professeur documentaliste». Les CDI des lycées et collèges, mis en place au début des années 60, ont évolué et le profil actuel de leurs responsables, les professeurs documentalistes, s’est dessiné au cœur de tensions-transactions-négociations avec l’Institution comportant de forts enjeux identitaires pour les personnels. Le groupe professionnel dénommé «documentaliste bibliothécaire» avant 1989 a toujours exprimé une forte demande de développement professionnel, faute de formation initiale et continue jusqu’en 1982, et un besoin de reconnaissance de son activité, et des compétences qu’elle exigeait, au sein de l’Institution. Des collectifs professionnels se sont mobilisés pour définir eux-mêmes le métier, le promouvoir, le faire légitimer par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Cette jeune profession occupe une place originale au sein d’un groupe professionnel défini par...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.