Show Less
Restricted access

Sujet, fidèle, citoyen

Espace européen (XIe-XXIe siècles)

Series:

Edited By Dominique Avon

La recherche de l’objectivation du « sujet » à travers le temps et l’espace emprunte ici un chemin inédit. Tenant compte des travaux de philosophes comme Michel Foucault, Jürgen Habermas ou John Rawls, le travail collectif réalisé dans cet ouvrage vise à saisir la problématique de la dialectique du politique et du religieux, sans la focaliser sur la question du pouvoir ou de l’Etat. La particularité des expériences européennes au cours du millénaire écoulé y est soulignée : il y a eu une manière nouvelle de placer l’être humain au centre d’un corps social en le dotant de droits et de devoirs à titre personnel. Mais elle est doublement relativisée : d’une part parce que ses fondements ne peuvent être détachés de son environnement méditerranéen – les sujets-fidèles de la Chrétienté médiévale n’ont pas vécu dans l’ignorance de l’expérience des sujets-fidèles de l’Islam ou des communautés juives – ; d’autre part parce que la reconnaissance du « citoyen » et la possibilité de ne plus être « fidèle » d’une religion donnée n’a pas obéi à un mouvement linéaire conduisant le « sujet » d’un état d’hétéronomie à un état d’autonomie. C’est en tenant compte de cette complexité du passé qu’il devient possible de mieux négocier les défis du présent.
Show Summary Details
Restricted access

Fidèles et sujets, fidèles et citoyens : les catholiques anglais (XVIe et XXe siècles): Cécile Vanderpelen et Monique Weis

Extract

Cécile VANDERPELEN, Université Libre de Bruxelles – CIERL et Monique WEIS, FNRS et Université Libre de Bruxelles – CIERL

Fidèles et sujets, fidèles et citoyens : les catholiques anglais (XVIe et XXe siècles)

Notre contribution comporte deux parties très distinctes, reliées entre elles par un fil conducteur qui prend surtout la forme d’une interrogation : Quels sont les rapports de la minorité catholique anglaise à l’Etat incarné par le souverain et par les institutions ? La spécificité de notre approche réside entre autres dans le fait que nous sondons les attitudes de ce groupe social et confessionnel à travers l’étude de sources produites par lui-même. Celles-ci relèvent exclusivement du domaine littéraire, au sens large du terme, c’est-à-dire comprenant tous les écrits qui présentent, voire revendiquent une dimension esthétique.

A l’époque moderne, et plus particulièrement au XVIe siècle, les catholiques anglais sont (doivent être) à la fois des fidèles et des sujets dans une société qui les marginalise et les pousse, soit à la résistance, soit au compromis. Ce dilemme, qui sera au centre de notre première partie, nourrit des visions particulières de la souveraineté, de l’Etat et, plus généralement, de la res publica.

Depuis leur « émancipation » politique au XIXe siècle, les catholiques anglais combinent les rôles de fidèle et de citoyen. Cette position les incite à jongler, dans un équilibre fragile et changeant, avec...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.