Show Less
Restricted access

Dispositifs éducatifs en contexte mondialisé et didactique plurilingue et pluriculturelle

Series:

Martine Derivry-Plard, George Alao, Soyoung Yun-Roger and Elli Suzuki

Suite au Précis du Plurilinguisme et du Pluriculturalisme (2008), et en continuité avec l'ouvrage Didactique plurilingue et pluriculturelle : l'acteur en contexte mondialisé (2012), le débat didactique se poursuit et continue de déconstruire et de revisiter les catégories habituelles de l'enseignement et de l'apprentissage des langues et des cultures. De nouvelles notions émergent et des trames se tissent. Cet ouvrage centre son attention sur les dispositifs en contexte mondialisé : il met en relation une variété de langues et d'approches en s'appuyant sur des contextes éducatifs et sociaux participant au processus de mondialisation multiforme. Il s'agit d'identifier des interstices et des interfaces entre les acteurs, les institutions éducatives, les lieux, les langues et les dispositifs d'enseignement et d'apprentissage en présence. C'est ici que se jouent les changements et les frictions de la mondialisation, entre paradigme monolingue et paradigme plurilingue. Ces points de contacts permanents, structurants ou bien à l'opposé discontinus et éphémères, permettent de percevoir comment se construit une didactique plurilingue et pluriculturelle posant d'emblée comme principe épistémologique et heuristique, la diversité, le multiple et le pluridimensionnel. C'est ce que proposent les contributions de cet ouvrage.
Show Summary Details
Restricted access

Vers une didactique de l’intercompréhension linguistique dans la Caraïbe ?: Renauld Govain

Extract

RENAULD GOVAIN, UNIVERSITÉ D’ETAT (HAÏTI)

Vers une didactique de l’intercompréhension linguistique dans la Caraïbe ?

Dans un monde de plus en plus globalisé et marqué par la circulation des citoyens, des langues, des cultures et des idées, la construction d’une didactique prenant en compte cette diversité linguistique, culturelle et identitaire est une nécessité. Pratique mouvante pluridisciplinaire, la didactique doit se renouveler au gré de l’évolution des expériences (socio)linguistiques, politiques, culturelles et économiques qui caractérisent notre monde. Si la mondialisation peut être conçue comme le tutoiement du local et du global, une didactique de l’intercompréhension (DI), quelles que soient les communautés dans lesquelles elle doit avoir cours, se doit de travailler à un bon aménagement des langues. Cette DI a pour but de « faciliter à l’individu l’acquisition du plurilinguisme en l’incitant à exploiter ses savoirs préalables, entre autres les ressemblances interlinguales identifiables et ses expériences avec les langues et leur apprentissage » (Meissner, 2011 : 534). L’intercompréhension (IC) est « la capacité à comprendre une langue ou une variété étrangère sans l’avoir acquise en milieu naturel ou apprise de manière formelle » (ibid.). Mais une définition sur laquelle nous appuyons notre démarche est celle donnée par Umberto Eco, reprise par Meissner (ibid.). Selon cette définition, l’IC peut être l’état de « personnes qui peuvent se rencontrer en parlant chacune sa propre langue et en comprenant celle de l’autre, mais qui, ne sachant pourtant...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.