Show Less
Restricted access

Dispositifs éducatifs en contexte mondialisé et didactique plurilingue et pluriculturelle

Series:

Edited By Martine Derivry-Plard, George Alao, Soyoung Yun-Roger and Elli Suzuki

Suite au Précis du Plurilinguisme et du Pluriculturalisme (2008), et en continuité avec l'ouvrage Didactique plurilingue et pluriculturelle : l'acteur en contexte mondialisé (2012), le débat didactique se poursuit et continue de déconstruire et de revisiter les catégories habituelles de l'enseignement et de l'apprentissage des langues et des cultures. De nouvelles notions émergent et des trames se tissent. Cet ouvrage centre son attention sur les dispositifs en contexte mondialisé : il met en relation une variété de langues et d'approches en s'appuyant sur des contextes éducatifs et sociaux participant au processus de mondialisation multiforme. Il s'agit d'identifier des interstices et des interfaces entre les acteurs, les institutions éducatives, les lieux, les langues et les dispositifs d'enseignement et d'apprentissage en présence. C'est ici que se jouent les changements et les frictions de la mondialisation, entre paradigme monolingue et paradigme plurilingue. Ces points de contacts permanents, structurants ou bien à l'opposé discontinus et éphémères, permettent de percevoir comment se construit une didactique plurilingue et pluriculturelle posant d'emblée comme principe épistémologique et heuristique, la diversité, le multiple et le pluridimensionnel. C'est ce que proposent les contributions de cet ouvrage.
Show Summary Details
Restricted access

Le CECRL et la culture éducative en Chine : confrontation ou convergence ?: Yan Xu

Extract

YAN XU, UNIVERSITÉ DU PEUPLE DE CHINE (RÉPUBLIQUE POPULAIRE DE CHINE)

Le CECRL et la culture éducative en Chine : confrontation ou convergence ?

Plusieurs années se sont écoulées depuis que le CECRL a été présenté, fin 2008, au public chinois dans sa traduction de la langue chinoise. Dès son apparition, le modèle européen suscite différentes attitudes dans le milieu didactique en Chine. Les éditeurs, qui ont été à l’initiative d’introduire le document en texte intégral1, se présentent, sans aucun doute, les plus motivés dans le mouvement de promotion du Cadre, en particulier pour ce qui concerne les modalités d’évaluation. Rien qu’en moins de quatre ans, ils ont adapté une série de manuels complémentaires en français visant à familiariser et à préparer les apprenants chinois à différents tests de niveau ou diplômes européens comme le TEF (Test d’Evaluation de Français) de la Chambre de Commerce et d’Industrie et aussi les DELF (Diplôme d’Etudes de Langue Française), DALF (Diplôme Approfondi de Langue Française) et TCF (Test de Connaissance du Français) du Centre International d’Etudes pédagogiques (CIEP). Le TEF a été introduit en Chine plus tôt que les autres modalités d’évaluation de français et jusqu’en 2006, c’était le seul test que l’Ambassade de France en Chine organisait pour les Chinois voulant faire leurs études ← 183 | 184 → en France2. Les enseignants-chercheurs de langue,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.